Publicités

Agnès Buzyn promet la prise en charge à « 100% » du dépistage du cancer du col de l’utérus

La ministre de la Santé a affirmé dimanche sur France Inter que « cela va éviter 3 000 cas de cancer du col inutiles par an et 1 000 morts par an ».

La ministre de la Santé, Agnès Buzyn, a annoncé dimanche 25 mars sur France Inter, la prise en charge à 100% du dépistage du cancer du col de l’utérus, une des mesures qui sera présentée lundi dans le cadre du plan santé de prévention du gouvernement.

« Nous allons prendre en charge à 100% le dépistage du cancer du col de l’utérus. Toutes les femmes qui n’auront pas fait de frotis pendant trois ans seront amenées à faire un frotis pris en charge à 100% », a déclaré la ministre de la Santé. « Cela va éviter 3 000 cas de cancer du col inutiles par an et 1 000 morts par an », a précisé Agnès Buzyn.

Le plan du gouvernement intègre aussi « la transformation du système de santé qui va passer par un changement de la tarification des hôpitaux et de la médecine », a annoncé la ministre. Une feuille de route doit être établie « fin mai » avant un débat parlementaire prévu « courant de l’automne ».

Selon Agnès Buzyn, « notre système de soins continue à être un des meilleurs au monde, mais on sait que ça ne peut pas durer, parce que l’organisation de la santé ne répond plus aux défis des maladies d’aujourd’hui, face à une population vieillissante et des maladies chroniques. »

Par ailleurs, cette transformation passe aussi par une réorganisation de la médecine de ville, selon Agnès Buzyn, « pour qu’elle puisse prendre en charge des demandes de patients qui n’ont rien à faire aux urgences ». Un rapport sur ce sujet doit être remis à la ministre de la Santé « fin de la semaine prochaine ».


Continuer à lire sur le site France Info

Publicités
Publicités
%d blogueurs aiment cette page :