Publicités

Un député LREM annonce qu’il ne votera pas la loi immigration (malgré le rappel à l’ordre du président de groupe)

Matthieu Orphelin s’est empressé d’ajouter que cette démarche était « tout sauf un début de fronde ».

« J’ai pris ce jour la décision difficile de ne pas voter pour la loi asile et immigration. » Les mots du député LREM Matthieu Orphelin sont soigneusement choisis. Vendredi 13 avril, il a annoncé son refus de voter le projet de loi porté par Gérard Collomb, dont l’examen débute lundi 16 avril à l’Assemblée nationale. Il s’est empressé d’ajouter que cette démarché était « tout sauf un début de fronde ».

L’élu du Maine-et-Loire cite des avancées obtenues en commission, dont la fin du statut de « pays d’origine sûr » quand les droits des homosexuels ne sont pas respectés, ou la « correction des dispositifs inacceptables » sur la rétention des « dublinés ». Mais cet ex-bras droit de Nicolas Hulot au sein de sa fondation regrette de ne pas avoir « convaincu la majorité » sur d’autres points « centraux », dont le maintien à 45 jours pour la durée maximale de rétention (portée à 90 jours) ou la fin de la rétention des mineurs.

Mardi, le chef de file des députés LREM, Richard Ferrand, a rappelé à l’ordre les contestataires de son groupe, les incitant à renoncer à défendre des amendements dans l’hémicycle, et agitant une menace voilée d’exclusion. En dépit de cet avertissement, une vingtaine de députés ont déposé des amendements. Parmi eux, Jean-Michel Clément, député de la Vienne, a d’ores et déjà indiqué qu’il voterait contre ce texte, dont il « rejette depuis le départ la logique répressive ».


Continuer à lire sur le site France Info

Publicités

Laisser un commentaire

Publicités
%d blogueurs aiment cette page :