Publicités

Haute-Garonne : des parents veulent appeler leur enfant “Jihad”, la justice opte pour “Jahid”

La mairie de Toulouse avait effectué un signalement au procureur de la République après avoir constaté qu’un couple souhaitait appeler leur fils, né le 2 août 2017, Jihad. 

Le prénom a été retoqué par la justice. Le tribunal de grande instance de Toulouse (Haute-Garonne) a annulé “Jihad” de l’acte d’état civil d’un enfant, dans une décision rendue vendredi 13 avril, rapporte Actu.fr, lundi. Les juges ont décidé que l’enfant se prénommera désormais “Jahid”.

La mairie de Toulouse avait effectué un signalement au procureur de la République après avoir constaté qu’un père et une mère souhaitaient appeler leur fils, né le 2 août 2017, “Jihad”. Le parquet avait alors saisi le juge aux affaires familiales afin d’ordonner la suppression du prénom contesté sur les registres de l’état civil, explique le site.

Une circulaire du ministère de la Justice de 2011 rappelle que“les parents ne peuvent choisir un ou des prénoms qui, seuls ou associés au nom de famille, seraient manifestement contraires à l’intérêt de l’enfant”.


Continuer à lire sur le site France Info

Publicités
Publicités
%d blogueurs aiment cette page :