Publicités

Gaza : « On est en train de tuer la population », dénonce un représentant de la Palestine en France

Au lendemain des manifestations à la frontière avec l’État hébreu qui ont fait au moins 55 morts et 2 700 blessés côté palestinien, Muhannad Maswadi, représentant de la mission Palestine en France dénonce mardi une armée israélienne « assoiffée de sang ».

Plus de 50 morts et 2 700 blessés côté palestinien, c’est le bilan dressé mardi 15 mai par le ministère de la Santé palestinien au lendemain des manifestations à la frontière avec Israël. L’armée israélienne est mise en cause par Muhannad Maswadi, membre de la Mission Palestine en France. Invité de franceinfo, il l’a qualifiée d’« assoiffée de sang » .

>> DIRECT. Israël : le Conseil de sécurité de l’ONU se réunit au lendemain de la répression meurtrière à Gaza

« On est face à une situation incroyable : vous avez des soldats israéliens qui tirent à balles réelles sur des citoyens palestiniens, des familles entières, des enfants, sortis dire que Gaza est là, qu’ils sont assiégés depuis plus de 11 ans », dénonce Muhannad Maswadi.  

Muhannad Maswadi met en évidence le bilan des victimes « il n’y a pas de blessés côté israélien », « pour les Palestiniens (…) les soldats israéliens tirent de loin sur des enfants ». Et le représentant s’étonne de l’absence de réaction ferme de la communauté internationale.

On ne parle même pas de cesser immédiatement, on parle de retenue, c’est-à-dire ‘vous pouvez continuer à tirer, mais attention pas trop.Muhannad Maswadi, représentant de la mission Palestine en Franceà franceinfo

Muhannad Maswadi affirme aussi que les « Palestiniens n’ont pas franchi les frontières ». « On n’a pas vu de drapeaux du Fatah ou du Hamas, mais des drapeaux palestiniens (…) Et quand bien même ce serait le Hamas, le Hamas a le droit de manifester aussi », détaille encore ce représentant de la mission Palestine en France. « On est en train de tuer la population palestinienne, l’avenir de la population palestinienne », conclut-il.  


Continuer à lire sur le site France Info

Publicités

Laisser un commentaire

Publicités
%d blogueurs aiment cette page :