Publicités

Meurthe-et-Moselle : la famille portée disparue depuis le 28 avril a été retrouvée saine et sauve

L’appartement de la famille avait été fouillé. L’une des filles du père, née d’une première union, raconte les événements à franceinfo.

Ils sont sains et saufs. La famille de Meurthe-et-Moselle portée disparue depuis le 28 avril a été retrouvée, indique la police sur Twitter. Selon nos informations, ils se trouvent actuellement à Montpellier (Hérault). Le couple et ses deux enfants de 6 ans et 13 ans, domiciliés à Laxou, à l’ouest de Nancy, étaient l’objet d’un avis de recherche sur les réseaux sociaux pour disparition inquiétante. C’est la  fille aînée du père, née d’une première union, qui avait alerté la police. 

Contactée par franceinfo, sa sœur cadette revient sur les événements : « On s’en est rendu compte quand ma sœur m’a appelée le 2 mai pour me dire que l’appartement avait été ouvert et complètement retourné. » Les deux sœurs ne paniquent pas dans un premier temps, mais préviennent tout de même la police pour constater l’intrusion dans l’appartement.

Mais rapidement, les sœurs commencent à s’inquiéter. « On a essayé de joindre notre papa, il n’a pas donné de nouvelles. On a attendu presque une semaine pour savoir si la police pouvait faire quelque chose, on voyait qu’elle ne faisait rien. Tous les téléphones sont coupés… raconte-t-elle. On a attendu une semaine pour être sûres et on a fait du coup des annonces sur Twitter pour voir si quelqu’un avait des infos supplémentaires. »

Je savais qu’il avait des dettes l’an dernier.L’une des filles du père disparufranceinfo

Même si elle craint que des personnes soient à la recherche de sa famille, la sœur cadette tente tout de même alors de se rassurer : « Je pense qu’ils sont partis avant qu’il leur arrive quelque chose, il a pris un cadre avec la photo de ses enfants que je lui ai offert, ils ont pris une poussette… Je pense qu’ils se sont enfuis ». D’après les premiers éléments de l’enquête, le couple, toxicomane, a fui à cause d’un trafic de stupéfiants dans lequel il est impliqué. Selon le procureur de la République de Nancy, des auditions sont en cours.


Continuer à lire sur le site France Info

Publicités

Laisser un commentaire

Publicités
%d blogueurs aiment cette page :