Publicités

Pyrénées-Atlantiques : garde à vue pour un pharmacien soupçonné d’avoir escroqué la Sécurité sociale pour 1,2 millions d’euros

Après quatre ans d’enquête interne, la Caisse primaire d’assurance maladie a porté plainte fin novembre contre ce pharmacien de 37 ans basé à Anglet (Pyrénées-Atlantiques).

Un pharmacien d’Anglet (Pyrénées-Atlantiques) a été placé en garde à vue, mercredi 16 mai. Il est soupçonné d’avoir escroqué la Sécurité sociale pour un total de 1,2 million d’euros, indique France Bleu Pays Basque, jeudi. L’homme de 37 ans est accusé d’avoir falsifié des factures de médicaments. Lorsqu’il fournissait trois boîtes de médicaments, comme les antirétroviraux qui coûtent très chers, il en facturait cinq.

Après quatre ans d’enquête interne, la Caisse primaire d’assurance maladie a porté plainte fin novembre. Une cinquantaine de clients de la pharmacie ont été entendus. Le pharmacien sera présenté au parquet vendredi. Il pourrait être mis en examen pour « escroquerie aggravée » et « blanchiment ». Le parquet va demander son maintien en détention. Sa femme a également été placée en garde à vue.

Ce n’est pas le premier cas d’escroquerie à la Sécurité sociale au Pays basque, rappelle France Bleu. Déjà en 2014, une pharmacienne de Bayonne avait été condamnée à 3 ans et demi de prison ferme pour escroquerie à la Sécu pour un total estimé à plus de 600 000 euros dans une affaire de trafic avec des toxicomanes.


Continuer à lire sur le site France Info

Publicités

Laisser un commentaire

Publicités
%d blogueurs aiment cette page :