Publicités

Attentat déjoué à Paris : l’un des deux Egyptiens interpellés a été mis en examen, l’autre relâché

Le suspect mis en examen était en possession de tutoriels pour fabriquer du poison, a précisé sur BFMTV le ministre de l’Intérieur. 

La police ne relâche pas ses efforts dans la lutte contre le terrorisme. Gérard Collomb a annoncé, vendredi 18 mai, qu’un nouvel attentat a été déjoué en France avec l’arrestation de deux Egyptiens. L’une des deux personnes interpellées étaient en possession de tutoriels pour fabriquer du poison, a précisé sur BFMTV le ministre de l’Intérieur. Elle a été mise en examen. L’autre suspect a été relâché.

« Il y avait deux jeunes gens d’origine égyptienne qui s’apprêtaient à commettre un attentat, avec soit de l’explosif, soit de la ricine, ce poison (…) très fort« , a précisé le ministre. Les services de renseignement ont repéré les deux suspects sur l’application de messagerie cryptée Telegram. L’un d’eux avait un compte très actif, qui diffusait des contenus jihadistes.

Les suspects, âgés de 20 ans, ont été interpellés vendredi 11 mai dans le 18e arrondissement de Paris, soit la veille de l’attaque au couteau dans le quartier de l’Opéra, a précisé une source proche du dossier à franceinfo. Contrairement à l’information donnée par Gérard Collomb dans un premier temps, les deux hommes ne sont pas frères.

L’un des deux Egyptiens a été mis en examen pour association de malfaiteurs terroriste criminelle et placé en détention provisoire le 15 mai, a indiqué une source judiciaire à franceinfo. Il est de nationalité égyptienne et est en situation régulière. L’autre suspect a finalement été mis hors de cause.


Continuer à lire sur le site France Info

Publicités

Laisser un commentaire

Publicités
%d blogueurs aiment cette page :