Publicités

La robe de mariage de Meghan Markle, l’un des secrets les mieux gardés du Royaume-Uni

Un créateur anglais comme pour le mariage de Kate Middleton ?

Il y a sept ans, la robe portée par Kate Middleton lors de son mariage avec le prince William, frère de Harry, avait suscité un énorme intérêt. La duchesse de Cambridge avait choisi un modèle en satin blanc et ivoire, dessiné par la styliste Sarah Burton et fabriqué dans les ateliers Alexander McQueen, une création 100% britannique.

Le mariage du Prince William et de Kate Middleton, habillée en Alexander McQueen

Meghan l’Américaine, pourrait, elle aussi, avoir opté pour un créateur du royaume de Sa Majesté, histoire de flatter l’opinion publique et d’encourager l’industrie de la mode britannique au moment où de faire son entrée dans la famille royale.

Londres bruisse de rumeurs quant au nom du styliste : parmi les plus cités figurent Burberry, marque british par excellence, Ralph & Russo (créateur de la robe de ses photos officielles de fiançailles), Stella McCartney, Erdem, Alexander McQueen, Antonio Berardi ou Roland Mouret. Le créateur français basé à Londresréputé pour ses robes sculpturales, chics et sensuelles, interrogé à ce sujet lors de la Fashion Week de Londres en février 2018, avait indiqué : « Je répondrai pas »… « C’est une amie et le grand cadeau que je peux faire à mes amis, c’est de garder leur vie privée ».

Fantaisie, tradition, du blanc ?

Amatrice de mode, Meghan Markle avait décrit en 2016 au magazine Glamour sa tenue idéale pour le jour J : « Personnellement, je préfère les robes de mariée fantaisistes ou subtilement romantiques ». Les impératifs du « dress code royal » pourraient avoir limité sa marge de manoeuvre : en s’unissant à Harry, Meghan épouse aussi une institution, la famille royale, dont les traditions séculaires organisent avec plus ou moins d’autorité la vie de ses membres. « Au fil des ans, les robes de mariée royales se sont inscrites dans la tradition, tout en s’ouvrant aux modes du moment », explique le site officiel des Windsor. 

Le fait que Meghan a déjà été mariée lui interdit-elle aujourd’hui de porter du blanc ? « L’étiquette sur les robes blanches pour les seconds mariages est maintenant beaucoup moins rigide », avance Raishma, créatrice spécialisée dans les robes de mariage, sur le site internet du tabloïd Daily Express. Meghan pourrait « opter pour l’ivoire ou une teinte blanc cassé qui serait parfaite avec son teint ».

Une notoriété internationale pour le couturier retenu 

Le couturier retenu bénéficiera grâce au mariage d’une attention inédite. Retransmise par des chaînes de télévision du monde entier, la cérémonie devrait être regardée par au moins des dizaines de millions de personnes. Et la robe, quelques minutes à peine après son apparition, sera analysée par des sites spécialisés, qui proposent déjà des liens pour acheter toute la garde-robe de la jeune femme. Tenue d’un jour pour Meghan, cette robe de mariée sera copiée et déclinée, et portée par d’autres futures épouses à travers le monde.

L’effet Meghan Markle ? Pas seulement, analyse Sam Coates, un professionnel de la communication basé à Londres. « Les membres de la famille royale étaient des influencers bien avant que le terme n’existe (…). Ils sont capables de propulser une marque vers la célébrité », a-t-il expliqué. Les vêtements portés par Kate Middleton et Meghan Markle, a fortiori quand ils proviennent de marques grand public, se vendent déjà particulièrement bien, note-t-il. Alors nul doute que la robe de Meghan sera, pour son créateur, une chance unique de « profiter d’une exposition internationale ». 

Et la tenue de Harry ? Elle est loin, très loin, de susciter le même intérêt… Selon toute probabilité, le prince pourrait se marier en uniforme, une tradition dans la famille royale.


Continuer à lire sur le site France Info

Publicités

Laisser un commentaire

Publicités
%d blogueurs aiment cette page :