Après Cuba, une nouvelle « attaque acoustique » contre un diplomate américain en Chine ?

L’ambassade des Etats-Unis en Chine a émis, mercredi, une alerte sanitaire pour mettre en garde les ressortissants américains sur place qui ressentiraient des « phénomènes auditifs ou sensoriels aigus et inhabituels, accompagnés de bruits anormaux ou de sons perçants ».

L’ambassade des Etats-Unis en Chine a émis, mercredi 23 mai, une alerte sanitaire pour mettre en garde les ressortissants américains sur place qui ressentiraient des « phénomènes auditifs ou sensoriels aigus et inhabituels, accompagnés de bruits anormaux ou de sons perçants ».

Un fonctionnaire américain en Chine a été victime d’un traumatisme cérébral après avoir ressenti des bruits « anormaux ». Cela pourrait sembler anodin mais son cas rappelle les mystérieuses « attaques acoustiques » subies par des diplomates américains à  Cuba, entre fin 2016 et début 2017.

Cet employé du gouvernement américain, en poste dans la métropole de Canton, a « récemment fait état de sensations de bruits et de pressions subtils, vagues mais anormaux ». Rentré aux Etats-Unis, il a été diagnostiqué le 18 mai avec un traumatisme cranio-cérébral léger (TCCL), a expliqué la porte-parole de l’ambassade, affirmant ne pas connaître la raison des symptômes.

A ce stade, aucun autre cas n’a été officiellement signalé. Mais l’incident rappelle indéniablement celui qui a été signalé à Cuba. « Les symptômes médicaux » sont « très similaires et totalement compatibles avec les symptômes médicaux qui ont affecté des Américains travaillant à Cuba », a déclaré le secrétaire d’Etat américain Mike Pompeo devant une commission parlementaire, peu après la publication de l’alerte sanitaire. Et d’ajouter : « Nous avons des équipes médicales qui se rendent sur place », et « nous tentons de comprendre ce qui s’est passé à La Havane et maintenant en Chine ».


Continuer à lire sur le site France Info

%d blogueurs aiment cette page :