Publicités

André Santini, sniper du monde d’hier

Entre son trophée du Visionnaire de l’année 2009, un imposant cendrier à cigares à son effigie et plusieurs biographies de son idole Winston Churchill, André Santini découvre sur son bureau une note de deux pages tout droit sortie de l’imprimante de son service de communication. « Éléments de langage », y lit-on en gras, souligné de surcroît. Un feuillet rempli de mots gentillets, de phrases toutes faites sur l’infotainment ou l’opendata, destinés à canaliser un tant soit peu le flot de paroles ininterrompu du maire d’Issy-les-Moulineaux. Comme si le roc, en poste depuis trente-huit ans, tr…


Continuer à lire sur le site d’origine

Publicités

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Publicités
%d blogueurs aiment cette page :