Publicités

Coupe du Monde : Nike refuse de fournir des chaussures à l’Iran, craignant les sanctions américaines contre le pays

Les Etats-Unis ont rétabli leurs mesures de rétorsion contre la République islamique en mai, après être sortis de l’accord international sur le nucléaire iranien.

Les footballeurs iraniens vont-ils suivre les pas de leurs prédécesseurs indiens, forfaits au Mondial 1950 car la Fifa leur avait interdit de jouer pieds nus ? La marque américaine Nike a annoncé, lundi 11 juin, qu’elle ne leur fournirait pas de chaussures pour la Coupe du monde 2018 en Russie. Nike (dont le siège social est situé dans l’Oregon, aux Etats-Unis) craint d’être la cible des sanctions américaines qui visent la république islamique.

“Les sanctions applicables à Nike sont en place depuis de nombreuses années et sont inscrites dans la loi”, a précisé le porte-parole de Nike. Depuis janvier 2016, l’administration américaine délivrait cependant des dérogations, ce qui avait autorisé Nike à équiper la sélection nationale iranienne.

Mais le 8 mai, l’administration du président américain Donald Trump a annoncé le retrait des Etats-Unis de l’accord sur le nucléaire signé en 2015 entre l’Iran et les grandes puissances internationales. L’administration Trump a alors rétabli l’intégralité de ses sanctions imposées à Téhéran, menaçant les entreprises américaines comme Nike (mais aussi d’autres pays) qui commercent avec le pays.

Les footballeurs iraniens n’ont que quelques jours pour trouver chaussures à leurs pieds : ils débutent leur Mondial vendredi contre le Maroc, avant d’affronter l’Espagne et le Portugal, dans le groupe B. Pourront-ils jouer avec les chaussures Nike qu’ils possèdent déjà ? Une chose est sûre : ils ne devraient pas avoir de problèmes avec leurs maillots, fabriqués par la marque allemande Adidas.


Continuer à lire sur le site France Info

Publicités

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Publicités
%d blogueurs aiment cette page :