Publicités

Huit Français sur dix considèrent Donald Trump comme “agressif”, “raciste” et “dangereux” (mais le rejet qu’il suscite diminue)

D’après un sondage Odoxa-Dentsu Consulting pour franceinfo et le Figaro, sept personnes interrogées sur dix disent avoir globalement une mauvaise opinion de lui. Toutefois, le rejet global que le président américain suscite diminue de dix points depuis novembre dernier.

Les Français continuent de détester Donald Trump. D’après un sondage Odoxa-Dentsu Consulting pour franceinfo et le Figaro, 71% disent avoir globalement une mauvaise opinion de lui. Les qualificatifs qui reviennent le plus sont “agressif” (86%), “raciste” (81%) et “dangereux” (81%).

Toutefois, le rejet global que le président américain suscite diminue (-10 points depuis novembre dernier), les sondés jugeant que le président américain est plus “dynamique” (47%, +5 points), “charismatique” (37%, +4 points) et plus “compétent” (16%, +2 points) qu’auparavant.

Plus précisément, concernant les mesures de protectionnisme économique prises par Donald Trump, 84% des Français pensent qu’elles seront négatives pour l’économie mondiale en général et pour l’Europe en particulier (85%). En revanche, 55% estiment que ces mesures auront un impact positif pour l’emploi aux États-Unis.

À propos de la rencontre entre le président américain et le dirigeant nord-coréen Kim Jung-Un à Singapour mardi 12 juin, 69% des Français la perçoivent comme un “coup de com” qui ne changera rien à la situation dans la région. Cependant, 3 personnes interrogées sur 10 estiment qu’elle est un événement “historique” qui “ramènera la paix dans la région.”

Sur internet, 433 millions de messages ont été postés au sujet de Donald Trump depuis 13 mois et plus de 9 millions sur les 7 derniers jours. C’est aux Etats-Unis que les messages concernant le président sont les plus nombreux : 374 millions entre le 14 mai 2017 et le 13 juin 2018. La perception des internautes à propos de Donald Trump a évolué : dans les premiers mois, le président américain était surtout perçu comme “impulsif”, “fou” et “irresponsable”. Au fil des mois, le terme “calculateur” est apparu. De l’image de “fou dangereux”, il est passé à celle d’un “impulsif auto-centré”, “pas si fou” mais qui n’aurait “aucune limite” pour parvenir à ses fins.

Concernant le hashtag #MAGA, en référence au “Make America Great Again”, il est devenu un mot-dièse référent et reconnu. Enfin, les deux principaux emojis utilisés sur les réseaux sociaux dans le monde entre mai 2017 et juin 2018 pour évoquer Donald Trump sont : le drapeau américain et le personnage “mort de rire”, qui illustrent bien le clivage entre les soutiens du président et ses opposants.

L’enquête a été réalisée auprès d’un échantillon de 1 008 Français représentatif de la population âgée de 18 ans et plus, interrogé par internet les 13 et 14 juin 2018. Parmi les sondés, on compte 68 sympathisants de la France insoumise, 61 du Parti socialiste, 112 sympathisants de la République en marche, 101 de Les Républicains et 144 du Rassemblement national (nouveau nom du FN).


Continuer à lire sur le site France Info

Publicités

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Publicités
%d blogueurs aiment cette page :