Publicités

Tour de France : “Je ne déshonorerai jamais le maillot jaune”, affirme Christopher Froome

Dans une tribune au “Monde”, le cycliste a tenu à donner sa version des faits sur les soupçons de dopage dont il faisait l’objet, et dont il a été blanchi.

“Gagner n’importe quelle course par le mensonge serait pour moi une défaite personnelle.” Dans une tribune publiée dans Le Monde, le cycliste britannique Christopher Froome répond, vendredi 6 juillet, à la polémique sur sa participation au Tour de France. 

Le coureur a été blanchi par l’Union cycliste internationale (UCI) dans la procédure antidopage à son encontre et a été autorisé par les organisateurs du Tour de France à prendre le départ. Sa participation fait toutefois polémique : jeudi, le quadruple lauréat de la course a été sifflé lors de sa présentation au public.

“Les préparatifs de cette course n’ont pas été des plus évidents. Que ce soit pour moi, pour les organisateurs de la course et pour vous, tous les fans de cyclisme et Français, bref tous ceux qui représentent le véritable cœur du Tour de France”, écrit le Britannique, qui qualifie ensuite de “légitimes” les questions soulevées par “des tests antidopage anormalement élevés en raison d’un traitement de mon asthme lors du dernier Tour d’Espagne”.

“Je connais parfaitement les règles et je sais exactement combien de bouffées [de salbutamol] j’ai le droit de prendre. Je sais aussi que je vais subir un test antidopage à la fin de chaque journée lorsque je porte le maillot de leader, reprend-il. J’étais tout à fait sincère en disant sur le podium des Champs-Élysées que je ne déshonorerai jamais le maillot jaune, et que mes résultats résisteront à l’épreuve du temps.” Le coureur est attendu sur la ligne de départ du tour, samedi, à Noirmoutier (Vendée).


Continuer à lire sur le site France Info

Publicités

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Publicités
%d blogueurs aiment cette page :