Publicités

Virus du Sida : la PrEP, protection contre le Sida, pas contre les IST

Dans une vidéo publiée sur leur site, l’association Aides explique l’utilité du médicament PrEP : “La PrEP est un traitement antirétroviral pour empêcher le virus du Sida de pénétrer dans le corps. La PrEP s’adresse à toutes les personnes séronégatives qui n’utilisent pas systématiquement le préservatif et qui appartiennent à des populations particulièrement exposées au VIH.” Parmi les populations ciblées : les hommes ayant des rapports sexuels avec d’autres hommes, les travailleurs du sexe, les usagers de drogue par injection et les migrants. Les utilisateurs de la PrEP doivent se faire dépister tous les trois mois, notamment pour vérifier s’ils n’ont pas contracté une infection sexuellement transmissible (IST).

“Aucune étude ne montre qu’il y a eu un relâchement des comportements liés à la PrEP”, affirme Camille Spire, présidente Ile-de-France de l’association Aides. Certains médecins ne sont pourtant pas convaincus par ce traitement. “90% des PrEPeurs ont des maladies sexuellement transmissibles. Quand on décide de se protéger uniquement contre le VIH, on attrape d’autres infections sexuellement transmissibles”, regrette Eric Caumes, infectiologue-virologue à l’hôpital de la Pitié-Salpêtrière (Paris).


Continuer à lire sur le site France Info

Publicités
Publicités
%d blogueurs aiment cette page :