Publicités

14-Juillet: un défilé sous le signe de la fraternité d’armes

Au total, quelque 4 290 militaires, 220 véhicules, 250 chevaux défileront ce samedi sur l’avenue des Champs-Elysées. Sans compter 64 avions et 30 hélicoptères qui la survoleront. Le général Bruno Loret, gouverneur militaire de Paris et chef d’orchestre de ce défilé, a commencé à travailler sur le thème de la fraternité dès l’an dernier. « La fraternité d’armes englobe nos camarades blessés. Nous devrions avoir dans les avions de la patrouille de France un blessé de chaque armée », indique-t-il.

Le caporal-chef Christopher a été invité à défiler cette année avec 300 autres soldats, marins, pompiers et policiers ayant participé aux opérations de secours dans les Antilles lors du passage de la tempête Irma. Avec les jeunes du service militaire adapté de Guadeloupe, un dispositif d’insertion dans les outre-mer, il a été parmi les premiers à arriver à Saint-Martin. « C’est une fierté de faire le 14-Juillet », confie-t-il.

A l’autre bout du globe, l’armée japonaise est actuellement mobilisée pour faire face aux intempéries dans le sud de l’archipel. Malgré tout, le colonel Yokohama et ses hommes ont tenu à honorer l’invitation de la France. Ils ouvriront le défilé à pied. « Participer au défilé ici à Paris, c’est montrer au monde entier que nous resserrons notre coopération de défense avec la France, un pays qui possède des territoires dans le Pacifique et qui est attaché à la stabilité dans la région. Un pays avec lequel le Japon partage les mêmes valeurs et les mêmes intérêts », affirme le colonel.

Le défilé durera deux heures. La chorégraphie chronométrée à 88 pas par minute se terminera avec la musique des équipages de la flotte, le choeur de l’armée française et les tambours de la Garde républicaine.


Continuer à lire sur le site France Info

Publicités

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Publicités
%d blogueurs aiment cette page :