Publicités

Coupe du monde 2018 : ce dessinateur japonais a réalisé les dessins les plus cool de la compétition

Les roulades de Neymar, les cheveux de Fellaini…  Vous avez sûrement vu passer, voire partagé, ces dessins durant le Mondial. Leur auteur, le Japonais Chida Junsei, s’est amusé à croquer tout ce qui s’est passé sur les pelouses de Russie.

Peu importe le décalage horaire, Chida Junsei sera “évidemment” devant sa télévision, dimanche 15 juillet, pour regarder la finale de lCoupe du monde entre la France et la Croatie. Quand l’arbitre de la rencontre donnera le coup d’envoi, il sera déjà 22 heures chez lui, au Japon. Et comme les défenseurs de la sélection Vatreni, le mangaka va devoir marquer Antoine Griezmann à la culotte. “C’est vrai que j’aimerais beaucoup le dessiner”, sourit le dessinateur, joint par franceinfo.

Depuis le début de la compétition, vous les avez certainement vus passer, ses dessins de joueurs. L’artiste nippon de 37 ans les publie sur ses comptes Twitter et InstagramCertains ont été partagés près de 50 000 fois. Et des internautes anglais, croates, brésiliens, français, allemands y sont allés de leur petit commentaire. 

Olivier Giroud a toujours la mèche impeccable, les biscotos de Romelu Lukaku sont plus vrais que nature, Luka Modric semble fatigué et la barbe de trois jours de Lionel Messi date plutôt d’une semaine.

KnockoutRound start! #worldcup

Une publication partagée par 千田純生 (@chida_junsei) le

A 3 000 kilomètres des stades russes, Chida Junsei ne rate pas une miette de ce qui se passe sur les pelouses. Ainsi, quand le Brésilien Neymar n’en finit plus de se rouler par terre, il ne peut s’empêcher de sortir ses crayons. Comme ici contre la Belgique en quart de finale. 

Et pour ceux qui suivent moins les résultats, celui qui s’est mis au dessin en 2010 propose des tableaux récapitulatifs qu’il met à jour en direct. Les équipes éliminées apparaissent en gris (et en larmes).

Chida Junsei confie avoir pris l’habitude de croquer des “séquences” de la J-League, le championnat japonais. “C’était par amusement et ça plaisait, raconte-il. Pour que mon compte Twitter devienne encore plus plaisant, je me suis mis à dessiner sur la Coupe du monde et j’ai été surpris de constater que cela faisait réagir également des étrangers.”

J’adore faire bouger les dessins de façon arbitraire.Chida Junsei, mangakaà franceinfo

Ses dessins, dit-il, c’est aussi une manière de vivre sa passion pour le ballon rond, explique ce fan du club de Yokohama. “Quand j’étais étudiant, j’appartenais à l’équipe de foot de l’établissement. Mais maintenant, je me contente de regarder, je n’ai plus envie de jouer.” Pour conclure, il tient à donner son pronostic pour la finale : “Je vois un 2-1 pour la France.”

*Un merci particulier à Karyn Nishimura-Poupée pour la traduction. 


Continuer à lire sur le site France Info

Publicités

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Publicités
%d blogueurs aiment cette page :