Publicités

Coupe du monde 2018 : les autorités appellent à la “prudence” sur les routes après la finale

En 1998, la victoire de l’équipe de France à la Coupe du monde s’était accompagnée d’une hausse du nombre de morts sur les routes.

Objectif : ne pas répéter les erreurs de 1998. Le délégué interministériel à la sécurité routière, Emmanuel Barbe, a appelé, vendredi 13 juillet, les conducteurs à la “prudence” dans leurs déplacements après la finale contre la Croatie, dimanche. En 1998, la victoire de l’équipe de France à la Coupe du monde s’était accompagnée d’une hausse du nombre de morts sur les routes.

Le délégué interministériel à la sécurité routière précise que, le soir de la victoire des Bleus face au Brésil, “49 décès ont été déplorés, soit le triple des victimes habituellement enregistrées un lundi de cette année-là”. “Les déplacements ont été particulièrement meurtriers le soir du match, dimanche 12 juillet 1998, et plus encore le lendemain”, souligne-t-il. En outre, “les accidents graves ont augmenté, ce jour-là, de près d’un tiers”.

Après trois ans de hausse, la courbe de la mortalité routière s’est inversée en 2017 et le nombre des morts de la route a légèrement reculé. Le nombre de tués sur les routes métropolitaines a fortement baissé en mai (-8,4%), avec 272 morts, soit 25 de moins que lors du même mois l’an dernier, selon les derniers chiffres de la Sécurité routière.


Continuer à lire sur le site France Info

Publicités
Publicités
%d blogueurs aiment cette page :