Publicités

Les deux tiers des Français approuvent la mise en place du service national universel

L’année dernière, seuls 59% des Français étaient favorables à cette mesure. 

Selon un sondage Odoxa-Dentsu Consulting réalisé pour franceinfo et le Figaro et publié vendredi 13 juillet, 65% des Français approuvent la mise en place d’un service national universel (SNU) obligatoire.

Cette proportion est en augmentation par rapport à l’année dernière, où 59% des Français étaient favorables à la mesure. Entre temps, la mise en place du SNU, qui faisait partie des promesses de campagne d’Emmanuel Macron, a été confirmée par le gouvernement, le 27 juin dernier. Elle devrait s’effectuer à partir de l’été 2019. 

La proposition suscite une adhésion forte des sympathisants LREM, qui l’approuvent à 84%. Proche dans son esprit du service militaire, elle convainc également une majorité de sympathisants du Rassemblement national (Ex-FN), à 74% et de sympathisants LR, à 63%. Chez les sympathisants France Insoumise et PS, elle est approuvée par de courtes majorités, respectivement de 57% et 58% des sondés.  

Selon les résultats de ce sondage, la mesure est approuvée par les jeunes, avec 68% d’opinions favorables chez les 18-24 ans. Cette approbation est plus forte que chez les générations plus âgées, qui soutiennent la mesure à 64% pour les 50-64 ans, et à 60% pour les plus de 65 ans.  

Le SNU comportera un service obligatoire d’un mois pour tous les jeunes âgés de 16 ans, qui incluera quinze jours en hébergement collectif pour “favoriser le brassage social”, selon les mots de Jean-Michel Blanquer lors de la présentation de la mesure. Après ce service d’un mois, les jeunes pourront, jusqu’à 25 ans, s’engager volontairement sur une durée de trois à douze mois “dans des domaines aussi variés que la défense, l’environnement, l’aide à la personne, le tutorat, la culture.”

*Le sondage a été réalisé sur un échantillon de 980 Français représentatif de la population française âgée de 18 ans et plus, interrogés par internet les 12 et 13 juillet 2018.


Continuer à lire sur le site France Info

Publicités

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Publicités
%d blogueurs aiment cette page :