Publicités

Cameroun: Paul-Georges Ntep a dit «oui» aux Lions indomptables

C’était la grosse interrogation qui planait sur le rassemblement des Lions indomptables pour la deuxième journée des éliminatoires de la CAN 2019, le Franco-camerounais Paul-Georges Ntep allait-il accepter la convocation du nouveau duo de sélectionneurs formé par Clarence Seedorf et Patrick Kluivert ?

Le doute a longtemps subsisté car lundi 3 septembre au soir, Ntep n’avait pas rejoint la sélection camerounaise et son club de Wolsfurg n’avait pas inscrit le nom du joueur dans la liste des internationaux appelés à rejoindre leur sélection, tout en se refusant à tout commentaire.

Ntep a choisi le Cameroun

Mais finalement l’ancien Rennais a bel et bien choisit d’honorer sa première sélection avec le Cameroun. La Fécafoot a confirmé l’information ce mardi 4 septembre. Pour l’heure, Ntep a rejoint ses nouveaux coéquipiers au Kenya où ils se trouvent actuellement en stage pour préparer leur rencontre de samedi face à l’équipe des Comores.

Paul-Georges Ntep a pourtant porté à deux reprises le maillot de l’équipe de France contre la Belgique et l’Albanie en 2015, à une époque où il était en pleine bourre. Il s’agissait cependant de simples matches amicaux ce qui lui permet, en accord avec les règlements, de pouvoir changer de nationalité sportive.

Un renfort de poids pour Seedorf et Kluivert

Il s’agit d’un renfort de premier choix pour le duo Seedorf-Kluivert. Même si Ntep est loin de son meilleur niveau son explosivité et son sens du dribble pourraient en faire à terme un des cadres des Lions indomptables. Il faudra toutefois pour cela qu’il retrouve du temps de jeu avec son club de Wolfsburg.

Transféré depuis Rennes vers le club allemand en janvier 2017 après deux saisons très prometteuses, le natif de Douala n’a jamais vraiment réussi à s’imposer à Wolfsburg. Il a essayé de se relancer à l’intersaison dernière lors d’un prêt de six mois à Saint-Etienne qui s’est avéré peu concluant, avant d’être renvoyé en Allemagne.


Continuer à lire sur le site France Info

Publicités
Publicités
%d blogueurs aiment cette page :