Publicités

Macron est désormais moins populaire que Hollande

Les «  Gaulois  » auraient-ils la rancune tenace ? Après sa dernière petite phrase, Emmanuel Macron a connu une importante chute dans un sondage d’opinion publié par Ifop ce mardi. La conclusion d’un été difficile entre l’affaire Benalla, le départ de Nicolas Hulot et le dossier du prélèvement à la source. Dans cette enquête pour Paris Match et Sud Radio, le Premier ministre Édouard Philippe perd lui aussi trois points, passant à 35 % de satisfaits, contre 38 % avant les grandes vacances.

Lire aussi. Emmanuel Macron, un président « hautain » à la recherche de sa « baraka »

Mis en difficulté par l’affaire Benalla au début de l’été, l’exécutif doit composer avec une rentrée difficile après le départ fracassant de Nicolas Hulot, dont le successeur devrait être connu mardi, et les hésitations sur la mise en place du prélèvement à la source. Le chef de l’État a vu sa cote de popularité dégringoler largement en dessous des 40 % dans plusieurs études d’opinion réalisées ces derniers jours pour atteindre son plus bas niveau depuis son entrée en fonction en mai 2017.

Dans le sondage Ifop mardi, M. Macron fait légèrement moins bien que son prédécesseur François Hollande (32 %) au même stade de son mandat en septembre 2013. Seulement 32 % des Français estiment que M. Macron «  mène une bonne politique économique  », contre 68 % à penser le contraire. Ils sont 22 % à juger le président «  proche des préoccupations des Français  ».

Lire aussi. « Gaulois réfractaires au changement » : un président peut-il critiquer les Français ?

Sondage réalisé en ligne, du 30 au 31 août, auprès d’un échantillon de 1 015 personnes représentatif de la population française âgée de 18 ans et plus, selon la méthode des quotas.


Continuer à lire sur le site d’origine

Publicités
Publicités
%d blogueurs aiment cette page :