Publicités

VIDEO. “J’ai mon propre emploi du temps” … À 14 ans, Antonin n’est jamais allé à l’école

Là, je fais ce que je veux et je fais ce qu’il me plaît. Ce qui n’est pas le cas à l’école, vu qu’à l’école, on t’oblige à apprendre quelque chose et tu restes enfermé toute la journée.” À 14 ans, Antonin n’est jamais allé à l’école. Il suit ce que l’on appelle “l’école à la maison“. “Oui, je me sens différent parce qu’ils n’ont pas du tout la même éducation que moi et moi, ça ne me gêne pas. Ils ont leur éducation moi, j’ai la mienne”, confie le jeune garçon. S’il reconnaît faire “assez peu” de sport, Antonin est toujours partant pour une partie de basket ou de football quand il voit ses amis.

En France, c’est l’instruction qui est obligatoire, pas l’école. C’est donc la famille qui choisit en toute liberté ses moyens et ses méthodes d’apprentissage. “Au démarrage, lorsque les enfants étaient petits, c’est moi qui faisais un petit peu le programme de ce qu’on allait faire. Donc, sur les 5 jours ouvrés de la semaine on était, en général, 4 à l’extérieur“, comme l’explique Victorine, la mère d’Antonin. À l’époque, musées, expositions et ateliers sont “au programme” des enfants de la famille. 

Pour Antonin, apprendre chez lui est, certes, peu ordinaire mais en rien handicapant. “Je peux apprendre des choses et je ne suis pas un ‘teubé’ qui reste enfermé chez moi tout le temps et qui n’apprend rien.” Une opinion partagée par la mère du jeune garçon pour qui, les enfants “sont les [seuls] moteurs de leurs apprentissages”. Aussi, Victorine aimerait que ce choix d’éduquer ses enfants soit moins jugé qu’il ne l’est aujourd’hui. “Il est juste l’expression naturelle de mon ressenti et de l’amour inconditionnel que j’ai pour mes enfants.


Continuer à lire sur le site France Info

Publicités
Publicités
%d blogueurs aiment cette page :