Publicités

EN IMAGES. Le typhon Jebi sème le chaos au Japon

Dix personnes sont mortes après le passage de cet ouragan qualifié de “très puissant”, mardi 4 septembre. La région d’Osaka a été particulièrement touchée.

Même s’il est loin d’être le plus meurtrier, le typhon Jebi, qui a balayé le Japon mardi 4 septembre, restera dans les annales. Dix personnes sont mortes et 300 ont été blessées  après le passage du 21e typhon de la saison, dont les vents dans la partie centrale ont dépassé 160 km/h et près de 220 km/h en périphérie.

Il était classé dans la catégorie des typhons “très puissants”, lesquels touchent assez rarement de façon directe le Japon. C’est le premier de ce type accostant sur l’archipel depuis 1993.

“Ce typhon a provoqué de graves dégâts, particulièrement dans la région d’Osaka”, a souligné le Premier ministre Shinzo Abe qui a promis “les efforts maximum pour traiter la situation et remettre en état les infrastructures”.

Dans la région d’Osaka, des centaines de maisons ont été partiellement ou totalement détruites. L’ouragan a semé la désolation sur son passage : poteaux à terre, arbres arrachés, toitures envolées (comme à la gare de Kyoto), grues affaissées, véhicules déportés par le vent et accidentés…

L’aéroport du Kansai, situé en mer sur une île artificielle au large d’Osaka, a été inondé et fermé, avec 3 000 passagers et plusieurs centaines d’employés bloqués à l’intérieur, car le pont reliant les lieux à la terre ferme a été endommagé par un pétrolier qui s’est encastré dedans.


Continuer à lire sur le site France Info

Publicités
Publicités
%d blogueurs aiment cette page :