Publicités

Le candidat de Trump à la Cour suprême hué par des manifestants lors de son audition de confirmation

Arrivé tout sourire en famille, Brett Kavanaugh est resté de marbre. Sa nomination ferait durablement basculer la Cour suprême dans le camps des conservateurs. 

“Plus de femmes vont être forcées d’avorter clandestinement !” Le candidat de Trump à la Cour suprême américaine a été hué par des manifestants au début de son audition de confirmation au Sénat, mardi 4 septembre. Arrivé tout sourire en famille, Brett Kavanaugh, 53 ans, est resté de marbre alors que plusieurs membres du public dénonçaient, en criant, une “mascarade”.

Outrés par ces interruptions, les sénateurs républicains ont souligné son indépendance et affirmé que jamais autant de documents n’avaient été livrés pour la confirmation d’un juge à la Cour suprême. 

Les sénateurs démocrates ont lancé mardi une offensive pour empêcher la confirmation de ce candidat, qui pourrait durablement ancrer du côté conservateur cette institution chargée aux Etats-Unis de trancher sur les questions les plus sensibles, de l’avortement aux armes à feu en passant par le mariage pour tous, le système de santé ou encore le poids des syndicats.

Malgré l’ouverture électrique des débats, la confirmation du juge Kavanaugh semble pratiquement assurée au Sénat, où les républicains détiennent une courte majorité (51-49). Son audition devrait durer jusqu’à quatre jours et voir défiler une trentaine d’intervenants, dont l’ancienne secrétaire d’Etat républicaine Condoleezza Rice.

La promesse de nommer des juges conservateurs avait porté la campagne de Donald Trump en 2016, lui attirant en masse le vote des chrétiens évangélistes. Depuis janvier 2017, il a déjà nommé une soixantaine de magistrats dans les tribunaux fédéraux.


Continuer à lire sur le site France Info

Publicités
Publicités
%d blogueurs aiment cette page :