Publicités

Pas-de-Calais : un an de prison avec sursis et 1 000 euros d’amende pour le facteur qui déchirait le courrier pour y voler de l’argent

Un facteur de La Poste de Saint-Omer a été condamné pour avoir volé de l’argent contenu dans des enveloppes qu’il avait la charge de distribuer, selon une information de La Voix du Nord confirmée auprès de la police audomaroise.

L’homme, âgé de 45 ans, postier depuis 13 ans, ouvrait les enveloppes marquées pour s’emparer de l’argent contenu à l’intérieur. Puis il jetait les enveloppes déchirées sur la voie publique par la fenêtre de sa voiture professionnelle.  “Ouvrir une enveloppe, il n’y a rien, on remet un bout de scotch, a déclaré à l’audience le procureur de la République de Saint-Omer (rapporté par Delta FM). Ce n’est pas bien mais au moins, les gens ont leur courrier. Non, vous, vous les avez détruits. Quelle désinvolture ! Quelqu’un attend une carte postale du bout du monde, un courrier administratif important… Une femme a envoyé à sa mère une photo de son bébé, elle ne l’a jamais reçue. Et il y a sans doute beaucoup qui n’ont jamais reçu leur courrier.”
 

Le stratagème de La Poste

Les faits se sont produits entre le 1er avril et le 23 mai et n’ont pris fin que lorsqu’un automobiliste l’a vu jetant des papiers déchirés sur la commune de Blendecques. La Poste, aussitôt prévenue, a lancé une enquête interne et mis en place un stratagème – un pli, marqué, contenant des jeux à gratter – pour démasquer le voleur.

Lorsque ses collègues découvrent plus tard la même enveloppe déchirée, la culpabilité du facteur ne fait plus de doute. Ce dernier était jugé mardi pour détournement de courrier et vol. A l’audience, il a nié avoir agi ainsi pour l’argent. 

Dommages et intérêts

Selon nos confrères de La Voix du Nord, le mis en cause a été condamné à un an de prison avec sursis et devra verser des sommes de dommages et intérêt – 1000 euros à La Poste, 500 euros à l’une des plaignantes (elle vait envoyé des photos de son bébé à sa mère). Il a également été licencié.
Continuer à lire sur le site France Info

Publicités
Publicités
%d blogueurs aiment cette page :