Publicités

Nord : les autorités évacuent à nouveau le campement de migrants de Grande-Synthe, où vivent environ 500 personnes

Les opérations ont débuté à partir de 7h30. Ce camp, situé près de Dunkerque, est régulièrement évacué, mais il se reconstitue par la suite, les migrants y faisant étape avant de tenter la traversée pour l’Angleterre.

L’évacuation du campement de migrants de Grande-Synthe (Nord) près de Dunkerque, où vivent environ 500 personnes selon les autorités, a débuté vers 7h30 jeudi 6 septembre, a annoncé la préfecture du Nord. “C’est une opération en cours qui vise le démantèlement du campement de Grande-Synthe”, a indiqué à l’AFP une porte-parole de la préfecture. D’après la mairie, ce sont 800 migrants qui vivent à Grande-Synthe, dont 650 à proximité de la gare dans ce qu’on appelle la “Petite jungle”.

Une dizaine de bus sont présents pour les emmener. Objectif : des “mises à l’abri” dans les Hauts-de-France, selon le sous-préfet présent sur place cité par France 3 Hauts-de-France“Il y avait une fixation qui était en train de se faire sur Grande-Synthe.”, a déclaré Gérard Collomb, ministre de l’Intérieur, sur BFMTV.

Depuis plusieurs mois, plusieurs centaines de migrants, essentiellement des Kurdes irakiens campent dans une nouvelle “Jungle”, un petit bois coincé entre des chemins de fer et l’autoroute A16 à Grande-Synthe, en attendant de rejoindre l’Angleterre, ajoute France 3. Régulièrement, la préfecture du Nord évacue une partie du camp.


Continuer à lire sur le site France Info

Publicités
Publicités
%d blogueurs aiment cette page :