Publicités

Bas-Rhin : l’évacuation de la ZAD du Grand contournement ouest de Strasbourg est terminée

Les forces de l’ordre ont commencé leur intervention vers 6 heures, ce lundi matin dans la ZAD de Kolbsheim. Selon nos journalistes, une centaine d’opposants au Grand contournement ouest de Strasbourg (GCO) – désormais appelé “autoroute de contournement ouest de Strasbourg” – ont été évacués. Un engin de chantier a détruit les barricades placées par les anti-GCO au cours de la nuit et à commencer à niveler la voie entre la route et la ZAD.

Les gendarmes mobiles (plus de 500 selon la préfecture) ont fait usage de gaz lacrymogènes. Plusieurs élus étaient aussi à Kolbsheim (Bas-Rhin) aux abord de la ZAD du Moulin, tôt ce matin pour s’opposer à l’intervention des forces de l’ordre; dont la maire écologiste de Schiltigheim (la troisième ville du Bas-Rhin) qui a publié une vidéo sur sa page Facebook pour dénoncer cette intervention (voir ci-dessous). Samedi, à Strasbourg, plusieurs milliers d’opposants avaient manifesté contre ce projet autoroutier.
 

Selon un communiqué de la préfecture transmis aux médias à 7h40, “Les occupants n’ayant pas exécuté d’eux-mêmes la décision rendue par la justice, le concours de la force publique a été rendu nécessaire. 515 gendarmes ont été mobilisés afin de s’assurer que le départ des occupants se déroule dans des conditions de sécurité optimales. Les opérations se déroulent sans incident à ce stade. Les occupants irréguliers ont été écartés ; les constructions illégales sont en cours de démolition.”

Dans la matinée, les élus du nord de l’Eurométropole se sont félicités, via un communiqué, du début des travaux.

Il faisait encore nuit ce lundi matin quand les gendarmes mobiles ont donné l’assaut à Kolbsheim, à Ernolsheim et autres points stratégiques autour de la Zone à défendre des opposants au grand contournement ouest de Strasbourg. Ci-dessous, une vidéo publiée par les anti-GCO sur leur page Facebook.
    Des manifestants anti-GCO dans la ZAD du Moulin vers 5h15 ce lundi matin. / © France 3 Alsace. Anne-Laure Herbet

Des manifestants anti-GCO dans la ZAD du Moulin vers 5h15 ce lundi matin. / © France 3 Alsace. Anne-Laure Herbet

Des manifestants anti-GCO dans la ZAD du Moulin vers 5h15 ce lundi matin. / © France 3 Alsace. Anne-Laure Herbet
Selon plusieurs témoins sur place, les gendarmes mobiles ont fait usages de gaz lacrymogènes. Des bruits de tronçonneuses ont également été entendus. Un hélicoptère survolait le site en l’éclairant. Très tôt dans la matinée, des élus s’étaient opposés à l’intervention. Le maire de Kolbsheim Dany Karcher et la maire de Schiltigheim Danielle Dambach, ont fait face aux forces de l’ordre, de même que Andrée Buchmann (adjointe à la mairie de Schiltigheim) et Alain Jund (adjoint au maire de Strasbourg).
  La maire écologiste de Schiltigheim, Danielle Dambach et le maire sans étiquette de Kolbsheim, Dany Karcher, peu après l'intervention des gendarmes. / © Vincent Roy. France 3 Alsace

La maire écologiste de Schiltigheim, Danielle Dambach et le maire sans étiquette de Kolbsheim, Dany Karcher, peu après l'intervention des gendarmes. / © Vincent Roy. France 3 Alsace

La maire écologiste de Schiltigheim, Danielle Dambach et le maire sans étiquette de Kolbsheim, Dany Karcher, peu après l’intervention des gendarmes. / © Vincent Roy. France 3 Alsace
D’après le site anti-GCO, zadudumoulin, ils auraient été touchés par les gaz lacrymogènes. Les anti-GCO ont appelé à manifester devant la préfecture de Strasbourg ce lundi matin.
  Une manifestante anti-GCO touchée par les gaz lacrymogènes. / © Anne-laure Herbet/France3Alsace

Une manifestante anti-GCO touchée par les gaz lacrymogènes. / © Anne-laure Herbet/France3Alsace

Une manifestante anti-GCO touchée par les gaz lacrymogènes. / © Anne-laure Herbet/France3Alsace  
Les opposants, prévenus depuis samedi de l’intervention des forces de l’ordre, avaient monté des barrages et des barricades dans la nuit pour faire obstacle jusqu’au dernier moment, les anti-GCO. Samedi, les opposants au projet étaient plus de 4.000 dans les rues de Strasbourg pour dire leur opposition à cette autoroute de contournement de Strasbourg qui a connu plusieurs avis négatifs. Forêts, espèces végétales et animales, mais aussi terres de cultures seront remplacées par une autoroute qu’ils estiment inutile et nuisible. 
 
Continuer à lire sur le site France Info

Publicités
Publicités
%d blogueurs aiment cette page :