Publicités

VIDEO. Ouragans : suivez en direct l’évolution des trajectoires de Florence

L’ouragan Florence, même s’il a été rétrogradé en catégorie 1, a commencé à faire de gros dégâts sur la côte est des Etats-Unis.

“C’est la roulette russe. Nous ne savons pas où elle va frapper.” L’ouragan Florence, qui se dirige vers la côte est des États-Unis, joue avec les nerfs des habitants de la Caroline du Sud. Rétrogradée vendredi 14 septembre d’un cran en  catégorie 1, Florence frappe l’Etat américian depuis jeudi soir.

>> EN IMAGES. Supermarchés pris d’assaut, rues désertes et bâtiments calfeutrés : les Etats-Unis méconnaissables avant le passage de Florence

Le gouverneur de la Caroline du Nord a déclaré vendredi que Florence était en train de dévaster cet Etat du sud-est américain où il a touché terre au petit matin, déversant des pluies diluviennes et provoquant les premières inondations.

“La tempête ravage notre Etat, a déploré le gouverneur Roy Cooper en conférence de presse. Nous sommes très inquiets que des localités entières puissent être détruites.” “Nous faisons face à plusieurs menaces”, a poursuivi le gouverneur, citant la montée des eaux de l’océan et des rivières gonflés par l’ouragan, combiné aux fortes précipitations. Des pluies de cette intensité n’arrivent “qu’une fois tous les mille ans”, a déclaré Roy Cooper.

La rivière Neuse est arrivée jusqu’à trois mètres au-dessus de son niveau habituel, a-t-il précisé, et le niveau des rivières “va monter pendant des jours”.

Environ un demi-million de personnes sont déjà privées d’électricité en Caroline du Nord qui compte quelque 10 millions d’habitants, selon Roy Cooper. “Ce nombre augmente pendant que nous parlons”, a-t-il ajouté.

“Les secouristes travaillent dans des conditions difficiles qui ne vont faire que s’aggraver aujourd’hui”, a-t-il souligné. Quelque 20.000 personnes ont trouvé refuge dans plus de 150 centres d’accueil, d’après le gouverneur.


Continuer à lire sur le site France Info

Publicités

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Publicités
%d blogueurs aiment cette page :