Publicités

Dans les Yvelines, un passionné organise le premier rassemblement international de Trabant de France

La petite commune de Vicq, dans les Yvelines, organise samedi et dimanche un rassemblement international de Trabant, cette voiture mythique produite en ex-Allemagne de l’Est, à l’initiative de Frédéric Juan.

C’est une première en France. Samedi 15 et dimanche 16 septembre se tient à Vicq, dans les Yvelines, un rassemblement international de Trabant. L’événement a été imaginé par un passionné, Frédéric Juan, qui voue un culte à cette voiture produite en ex-Allemagne de l’Est qui est devenue culte depuis la chute du mur de Berlin et l’arrêt de sa production en 1991.

Avec son bruit inimitable, elle ramène à des décennies en arrière. “C’est un moteur deux temps, donc ça fume beaucoup au démarrage. Et ça pollue légèrement”, ironise Frédéric Juan. Très loin des normes anti-pollution actuelles, la voiture produite à 3 millions d’exemplaire était conçue pour être robuste, sans fioritures. “Il n’y a pas de fermeture centralisée, pas de climatisation, pas de vitres électriques, pas de radar de recul…”

Frédéric Juan a acheté sa Trabant 2 400 euros. Il a dépensé 4 500 euros pour la rénover.Frédéric Juan a acheté sa Trabant 2 400 euros. Il a dépensé 4 500 euros pour la rénover. (BENJAMIN MATHIEU / FRANCEINFO)

Frédéric Juan n’a aucun lien avec l’Allemagne, pourtant, le quadragénaire francilien est tombé fou amoureux de ce véhicule. “Je l’ai achetée, il y a un peu plus de sept ans pour 2 400 euros”, explique-t-il. Sa Trabant 601 Break, repeinte en bleu claire, une couleur d’origine, est dans un état impeccable : “J’ai dépensé un peu plus de 4 500 euros pour la rénover, parce que je voulais qu’elle soit en bon état, mais ce n’est pas une voiture qui coûte cher à l’entretien.”

L’artisan peintre, fasciné par la période est-allemande, est à l’origine d’une première en France : un rassemblement exceptionnel d’une trentaine de Trabis dans sa petite commune. “C’est un exploit d’en réunir autant en France. Il y en a un peu plus de 400 qui sont inscrites dans les clubs de passionnés, mais seulement une cinquantaine qui roulent”, rapporte Frédéric Juan.

Il n\'y a que 50 Trabant en état de rouler en France.Il n’y a que 50 Trabant en état de rouler en France. (BENJAMIN MATHIEU / FRANCEINFO)

Ils viennent de France, mais aussi d’Allemagne, de Belgique ou de Roumanie, tous prêts à faire des centaines de kilomètres pour se retrouver et partager cet amour de la Trabant. Ce véhicule était le symbole d’une époque fascinante aux pratiques désormais inimaginables. Par exemple, le délai de livraison pour les acheteurs était en moyenne de 12 ans.

Avec son bruit inimitable, la Trabant ramène à des décennies en arrière- reportage de Benjamin Mathieu

–‘–

–‘–


Continuer à lire sur le site France Info

Publicités

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Publicités
%d blogueurs aiment cette page :