Publicités

Affaire Skripal: un agresseur identifié comme étant un colonel de l’armée russe

Avec notre correspondante à Londres, Muriel Delcroix

Depuis l’empoisonnement de Sergueï et Ioulia Skripal en mars dernier, et il y a encore deux semaines devant la caméra d’une télévision russe, l’homme n’a cessé d’affirmer qu’il s’appelait Ruslan Boshirov. Il ne serait qu’un simple citoyen russe parti en villégiature avec son ami Alexandre Petrov pour visiter Salisbury et son extraordinaire cathédrale.

Une version que les services de renseignement britanniques ont réfutée dès le début en identifiant les suspects, sans toutefois dévoiler leur vraie identité, comme deux agents de l’armée russe en mission sous des noms d’emprunt. Mais depuis ce mercredi soir, le groupe d’investigation Bellingcat affirme donc que Ruslan Boshirov serait en fait Anatoli Vladimirovitch Tchepiga, un colonel de 39 ans au sein du GRU, le renseignement militaire russe.

Selon le site britannique, cet homme spécialisé dans les affaires d’espionnage a servi lors de la guerre de Tchétchénie et s’est vu décoré du titre très prestigieux de « Héros de la Fédération de Russie », une médaille décernée par Vladimir Poutine. Le président russe a personnellement assuré que l’homme était un simple touriste, mais cette information donne de plus en plus de poids aux accusations des enquêteurs britanniques pour qui la tentative d’assassinat des Skripal était bel et bien une opération menée sur ordre du renseignement russe.

Filmés par de nombreuses caméras de surveillance en train de se diriger vers le domicile des Skripal à Salisbury, les deux suspects ont été formellement inculpés début septembre par Londres qui a lancé un mandat d’arrêt international contre eux sans grand espoir de pouvoir les juger.


Continuer à lire sur le site France Info

Publicités
Publicités
%d blogueurs aiment cette page :