Publicités

Foot : vainqueur face à Reims (4-1), le PSG continue son sans-faute en championnat

Malgré un but encaissé dés la deuxième minute du match, le PSG a probablement livré sa meilleure copie en première mi-temps cette saison. Surpris par un contre fulgurant, conclu avec sérénité par Xavier Chavalerin, laissant Gianluigi Buffon impuissant, Paris a très vite repris son rythme de croisière. Trois minutes plus tard, Edinson Cavani profite d’une relance hasardeuse rémoise pour s’en aller défier Edouard Mendy, et remettre les compteurs à zéro d’une merveille de ballon piqué. 

Trois Titis titularisés ce soir, Nsoki, Dagba, Diaby

Après l’égalisation, le Stade de Reims accuse le coup et défend très bas. La possession atteint les 80% en faveur du PSG au cours de la première période. Paradoxalement les hommes de Thomas Tuchel ne se créent pas beaucoup d’occasions franches. Le jeune Moussa Diaby, titularisé sur la gauche de l’attaque touche beaucoup de ballons en début de match et se montre dans tous les bons coups. C’est lui, sur un débordement sur la droite, qui centre parfaitement pour trouver Cavani à l’entrée de la surface, fauché par Ghislain Konan. L’arbitre désigne le point de pénalty, et c’est Neymar, le tireur attitré qui se charge de transformé et prend Mendy à contre-pied (24e). En toute fin de mi-temps, Cavani fait le break (44e). Sur un coup franc tiré en deux temps par Neymar, Edouard Mendy relâche le ballon, le “Matador” en renard, reprend et marque dans un but vide. C’est son premier doublé en Ligue 1 cette saison.

 

Premier doublé en Ligue 1 cette saison pour le Matador Premier doublé en Ligue 1 cette saison pour le Matador

Trois buts en trois matchs pour Thomas Meunier

La seconde période reprend sur le même rythme. Paris monopolise la balle grâce à un gros abattage d’Adrien Rabiot et Marco Verratti au milieu de terrain. C’était une des consignes de Tuchel, et ses joueurs l’ont parfaitement respectée, avec un gros pressing dés la perte de balle pour asphyxier les Rémois. Et le pressing est payant, au terme d’un contre magnifiquement construit et d’un décalage de Neymar, Diaby sert parfaitement plein axe… Thomas Meunier, qui conclut de près. Le Belge semblait hors-jeu mais la VAR ne réagit pas. But validé donc et cela fait 4-1 pour le PSG (54e) ! C’est le troisième but en trois matchs de Meunier puisqu’il avait marqué à Anfield la semaine dernière en Ligue des Champions et à Rennes dimanche. 

Reims n’a pas su redresser la barre. Les Parisiens ont géré la fin du match, multipliant les opportunités sur des contres menés à la baguette par Neymar Jr, qui a gratifié le public du Parc des Princes de coquetteries techniques. Mais finalement Paris ne s’est pas recréé de franche occasion, jusqu’à une frappe de Cavani sur la transversale dans le temps additionnel.

Un nouveau record pour le PSG en Ligue 1 !

Le point noir de la soirée côté parisien, c’est des petits pépins physiques. Julian Draxler, peut-être le joueur de la capitale le moins en vue ce soir est sorti, touché au genou, remplacé par Christopher Nkunku (54e). Plus tôt, Colin Dagba avait dû quitter le terrain dès la 24e minute pour une douleur musculaire à la cuisse, remplacé par Meunier. Rabiot sorti à la 70e suppléé par Di Maria, s’est fait strapper et glacer la cheville sur le banc. Des nouvelles inquiétantes pour le PSG qui va enchaîner avec un déplacement à Nice samedi et la réception de l’étoile Rouge de Belgrade en Ligue des Champions mercredi prochain avant le choc de Ligue 1 face à l’Olympique Lyonnais le 7 octobre.


Continuer à lire sur le site France Info

Publicités
Publicités
%d blogueurs aiment cette page :