Publicités

Une œuvre de Banksy s’autodétruit juste après avoir été vendue pour plus d’un million d’euros

Une version sur toile de la “Fille au ballon” est sortie de son cadre pour passer dans une déchiqueteuse, prenant tout le monde de court.

Adjugée… détruite ! Une version sur toile de la célèbre Girl with balloon du street-artiste Banksy était en vente, vendredi 5 octobre, chez Sotheby’s, à Londres. Mais à la surprise générale, juste après avoir été vendue pour 1,04 million de livres sterling (1,18 million d’euros), la toile, peinte à la bombe et à l’acrylique, est sortie de son cadre, en passant par une déchiqueteuse dissimulée dans celui-ci. “Sotheby’s s’est fait Banksé”, écrit la maison d’enchères dans un communiqué (en anglais). Sotheby’s écrit qu’il s’agit d’un événement “inattendu”.

La \"Fille au ballon\" de Banksy, sort de son cadre, chez Sotheby\'s, à Londres (Royaume-Uni), le 5 octobre 2018. La “Fille au ballon” de Banksy, sort de son cadre, chez Sotheby’s, à Londres (Royaume-Uni), le 5 octobre 2018. (SOTHEBY’S)

Des vidéos publiées sur les réseaux sociaux montrent le public réagir avec stupéfaction et amusement, immortalisant l’instant en mitraillant de photos la toile déchiquetée, tandis que deux employés de la maison d’enchères s’en approchent pour l’emporter.

Un artiste très critique du marché de l’art

Sur Instagram, l’artiste a publié une photo de ce moment qui a pris tout le monde de court, avec pour simple commentaire : “Going, going, gone…” En français : “Adjugé, disparu…” S’agit-il d’une farce ? Y avait-il seulement un acheteur pour ce tableau ? L’œuvre originale est apparue pour la première fois sur un mur de Londres, en 2006, et le subversif Banksy a souvent critiqué l’establishement et le marché de l’art. Cette autodestruction porte donc toutes les traces de son sarcasme.

Sotheby’s joue en tout cas le jeu. Au Financial TimesAlex Branczik, responsable de l’art contemporain de la maison d’enchères, explique discuter avec l’acheteur “des prochaines étapes”.


Continuer à lire sur le site France Info

Publicités
Publicités
%d blogueurs aiment cette page :