Publicités

DIRECT. Effondrement de deux immeubles à Marseille : Castaner fait état de “potentiellement” dix personnes portées disparues

Retrouvez ici l’intégralité de notre live #MARSEILLE

23h01 : @lula13 : Oui il y a bien une équipe cynophile sur place, au moins depuis la mi-journée, mais je ne suis pas en mesure de vous dire à quelle heure elle est arrivée sur place.

23h01 : Le bilan provisoire arrive bien tardivement.Y avait-il une brigade cynophile de deployée sur les lieux depuis ce matin?

22h58 : Sur l’amas de gravats blanchâtres, de 4 à 5 mètres de haut sur 10 à 15 mètres de profondeur, qui obstrue la moitié de la voie, près de 100 marins-pompiers, casque de protection sur la tête, fouillent les décombres des deux bâtiments de quatre et cinq étages qui se sont effondrés. Le ministre de l’Intérieur assurent qu’ils vont poursuivre leur travail toute la nuit.


21h42 : “Les pompiers recherchent en permanence toute trace de vie.”

Le ministre de l’Intérieur salue aussi l’action des secours pour tenter de retrouver des survivants sous les décombres.

21h41 : “Huit personnes auraient été susceptibles de se trouver dans l’immeuble et pourraient éventuellement avoir été emportées dans l’effondrement. (…) Nous sommes dans l’inquiétude, potentiellement je vous le dis parce que les certitudes ne sont pas évidentes, pour huit personnes et deux personnes situées sur la rue.”

Christophe Castaner insiste sur l’utilisation du conditionnel pour parler du bilan.

21h31 : “Je suis peu optimiste, (…) mais tant qu’il y aura un doute nous rechercherons.

Le ministre de l’Intérieur Christophe Castaner est à Marseille après l’effondrement des immeubles. Il s’exprime devant les journalistes alors que les recherches pour retrouver des personnes portées disparues se poursuivent.

20h55 : Voici des précisions sur les déclarations du président LR de la région Provence-Alpes-Côte-d’Azur, Renaud Muselier, après l’effondrement de deux immeubles dans le centre-ville de Marseille :

• Sept personnes habitant un des bâtiments sont “recensées manquantes”. Parmi ces sept personnes figureraient une femme qui n’est pas allée chercher sa fille à l’école et une autre femme “qui ne sortait jamais de chez elle”, a dit Renaud Muselier ;

• Deux hommes filmés sur le trottoir par une caméra de vidéosurveillance juste avant l’écroulement sont aussi portés disparus. Mais pour l’heure, il est impossible de savoir s’ils vivaient dans un des immeubles qui se sont effondrés.

20h42 : @Tom : Pourtant le maire LR de Marseille, Jean-Claude Gaudin, a réagi dans la journée. “Ce qui compte c’est qu’on trouve le moins de morts possible, mais nous pensons qu’il y en aura”, a-t-il prévenu. Il a également assuré que la ville ferait “tous les efforts nécessaires pour reloger les habitants”.

20h40 : Bonsoir. Je n’ai pas vu passer de message de Gaudin, maire de longue date de Marseille…

20h32 : @anonyme : Parce que les opérations se poursuivent et vont durer toute la nuit. Le bilan peut donc évoluer en permanence. “Les pompiers sont toujours à l’œuvre, leurs opérations vont aller un peu plus vite maintenant parce qu’ils ont pu détruire le mur menaçant d’un immeuble mitoyen détruit. C’était un danger qui avait ralenti les opérations cet après-midi”, précise sur franceinfo la maire des 1er et 7e arrondissements de Marseille, Sabine Bernasconi.

20h31 : Pourquoi passer d’un coup de 2 blessés à 9 disparus alors que le bilan n’a pas évolué de toute la journée ?

20h23 : Après l’effondrement de deux immeubles à Marseille, neuf personnes sont portées disparues, selon le président de la région Paca, Renaud Muselier.

19h11 : De son côté, le ministre de l’Intérieur annonce sur Twitter qu’il se rendra sur place dans la soirée.

20h09 : “Marseille a souffert et souffre encore. Je voulais dire l’affection et la solidarité de la nation toute entière à l’endroit de nos compatriotes, pour cette ville, ces territoires, cette région.”

Le président de la République s’exprime à Pont-à-Mousson (Meurthe-et-Moselle). Avant d’évoquer la hausse des prix des carburants, il a donc commencé par une “pensée” pour la cité phocéenne.

20h09 : Emmanuel Macron dit “l’affection et la solidarité de la nation” après l’effondrement des immeubles à Marseille.

18h34 : @anonyme : A priori ces immeubles étaient vides. Mais le travail de recoupement, de recensement, est toujours en cours, pour tenter de savoir qui aurait pu se trouver encore dans le bâtiment au moment où les deux immeubles se sont effondrés, a déclaré sur franceinfo le préfet de police des Bouches-du-Rhône. Rappelons que ces immeubles étaient vétustes et que l’un d’eux était déjà fermé. Selon un bilan provisoire, les deux personnes légèrement blessées étaient deux passants.

18h33 : Ces immeubles étaient vides ou encore habités ?

17h54 : Cet immeuble avait été fragilisé par l’effondrement de deux immeubles ce matin dans le centre de Marseille. Les opérations de secours se poursuivent.

17h52 : Les pompiers provoquent l’effondrement d’un troisième bâtiment à Marseille, déclare à franceinfo le préfet des Bouches-du-Rhône.

17h18 : “Il y a des gens qui ont dû être très négligents, désinvoltes, car personne ne peut croire que des gens aient eu intérêt à laisser les choses aller à tel point.”

Jean-Luc Mélenchon s’est rendu sur le lieu de l’effondrement de deux immeubles à Marseille. Questionné sur la responsabilité de la mairie de Marseille, il a lancé : “Il y a deux façons de voir la vie : il y a ceux qui s’intéressent aux pauvres et ceux qui disent ‘Oh là là, vous pouvez aller plus loin, on vous a assez vus !’

16h46 : “Ce sont des sujets qui énervent, qui exaspèrent quand on a l’impression que la misère ne parle aux importants que lorsque c’est trop tard.”

Jean-Luc Mélenchon s’est rendu sur place après l’effondrement de deux immeubles dans le centre de Marseille. Il dit refuser la polémique, mais demande quand même aux pouvoirs publics “d’avoir des politiques qui tiennent compte de ces situations”.

16h35 : “C’est la course contre la montre pour retrouver d’éventuels survivants, a indiqué Julien Denormandie après l’effondrement de ces deux immeubles dans la cité phocéenne. Des immeubles menacent de s’effondrer dans le quartier, ce qui ralentit les opérations de secours, selon ministre chargé de la Ville et du Logement.

16h30 : Des analyses sont en cours pour déterminer les causes de l’effondrement de deux immeubles dans le centre de Marseille. Mais cela pourrait être lié “aux fortes pluies qui se sont abattues sur Marseille ces derniers jours”, indique un communiqué de la Ville de Marseille.

15h55 : “Je suis dans l’incapacité de dire si oui ou non il y a des personnes coincées sous les décombres.”

15h59 : Julien Denormandie, ministre chargé de la Ville et du Logement, s’exprime en ce moment devant les médias à Marseille après l’effondrement de deux immeubles. Il indique que des immeubles aux alentours menacent de s’effondrer, ce qui ralentit les opérations de secours.

13h55 : Pour l’instant, deux passants ont été légèrement blessés. Ils ont été transportés à l’hôpital. Franceinfo fait le point sur ce que l’on sait de l’effondrement de ces deux immeubles dans le centre de Marseille.


(GERARD JULIEN / AFP)

13h52 : “On est en train de faire le recensement des individus et des familles connus comme habitant dans cet immeuble”, a également expliqué sur place le préfet de police de Marseille Olivier de Mazières. “Pour le moment, on n’a pas pu prendre contact avec l’intégralité des personnes qui résident dans l’immeuble”, ajoute-t-il.

13h50 : En plein centre de Marseille, les recherches s’organisent après l’effondrement de deux immeubles. “Nous sommes sur une opération très délicate, il y a beaucoup de gravats sur la voie publique, notamment des voitures qui ont été ensevelies”, a renchéri le préfet de région Pierre Dartout.

13h06 : “Ça fait plusieurs mois qu’on dit qu’ils vont s’effondrer !”

Selon Guylaine Idoux, riveraine des immeubles d’habitation qui se sont effondrés à Marseille, plusieurs immeubles dans cette rue menaçaient clairement de s’effondrer et avaient été signalés auprès des autorités pour vétusté. Plus d’explications dans notre article.

13h34 : “Structurellement, les immeubles à Marseille se tiennent les uns avec les autres donc on ne veut pas prendre de risque et on fait évacuer cet îlot”, explique à la presse Julien Ruas, adjoint au maire responsable du bataillon de marins-pompiers.

12h35 : Par précaution, les autorités ont évacué “les quelque dizaines de personnes habitant dans les deux immeubles voisins”, indique à l’AFP Philippe Bianchi, porte-parole de la police de Marseille.

13h35 : L’un des deux immeubles effondrés, le numéro 63, était “fermé”, après un arrêté de péril, confirme à la presse Julien Ruas, adjoint au maire responsable du bataillon de marins-pompiers. Mais “on doit voir s’il y a des gens sous les décombres du 65 rue d’Aubagne”, ajoute-t-il.

11h30 : Au total, 85 marins-pompiers de Marseille sont déployés dans le centre-vile, après l’effondrement de deux immeubles ce matin. Ils ont notamment recours à une équipe cynophile et à des drones pour rechercher d’éventuelles victimes.

11h25 : Des témoins racontent à l’AFP l’effondrement des immeubles ce matin. “J’habite juste à côté, je regardais la télé quand j’ai entendu un grand bruit, mais pas d’explosion, puis un nuage de fumée”, décrit Antonio Dias. Sofia Benameur, elle aussi, a entendu un bruit “qui faisait ‘badaboum, badaboum’ comme des pierres, et d’un coup il y a eu plein de fumée chez moi, j’ai dû sortir en courant”.

11h05 : Les pompiers de Marseille annoncent qu’ils déploient des drones afin d’inspecter les décombres des immeubles effondrés.

10h38 : “Ça s’est effondré d’un coup. Les gens pleurent et sont choqués, on aurait pu mourir. On a vu un grand nuage de fumée, on a cru que c’était un incendie. Je suis très en colère. J’ai alerté la mairie de secteur il y a deux mois que ça allait s’effondrer, rien n’a été fait.”

France 3 Provence-Alpes-Côte d’Azur a pu joindre cette témoin de l’effondrement d’immeubles ce matin à Marseille.

10h36 : Il y a deux blessés légers, d’après un premier bilan. Il s’agit de deux personnes qui se trouvaient dans la rue, à proximité des immeubles lorsqu’ils se sont effondrés.


Continuer à lire sur le site France Info

Publicités

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Publicités
%d blogueurs aiment cette page :