Publicités

“J’ai arrêté de parler, d’étudier” : le chanteur Mika raconte comment il a été harcelé à l’école

“Je cachais la réalité de ce que qui se passait, ce qui veut dire que je me retrouvais seul à l’école, seul en rentrant de l’école, seul à la maison.” A l’occasion de la journée nationale de lutte contre le harcèlement scolaire, mardi 6 novembre, le magazine “Suite Parentale”, à 21 heures sur France 4, a recueilli le témoignage du chanteur Mika. Il raconte avoir été harcelé par son enseignante alors qu’il n’avait que 8 ans et qu’il venait d’arriver à Londres avec sa famille. “Elle avait décidé que c’était moi, que c’était moi qu’elle allait harceler, affirme-t-il. J’étais mis sur une chaise, où je devais attendre pendant une heure, deux heures, sans bouger. Je demandais à aller aux toilettes, je n’avais pas le droit. Et je faisais pipi sur ma chaise.”

Le cauchemar a repris quelques années plus tard lorsque des élèves du lycée Charles-de-Gaulle, à Londres, l’ont brimé. “Ils m’appelaient le Libanais, le pédé”, détaille-t-il, précisant être la cible de jets d’objets : “Des canettes, des cailloux que je recevais dans la tête.” Pour se protéger, il tentait de limiter les interactions avec ses camarades : “J’arrivais toujours cinq minutes en retard pour tous les cours et c’était pas parce que j’étais désorganisé, c’est parce que je me cachais”, détaille-t-il.

Il a alors développé des troubles de l’apprentissage “très sévères, très sérieux” et un sentiment de honte : “Je n’écrivais plus, je lisais très mal. Et j’avais honte de le dire à ma famille, à mes parents, parce que c’est comme si je n’étais pas assez normal.”


Continuer à lire sur le site France Info

Publicités

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Publicités
%d blogueurs aiment cette page :