Publicités

Le prix Medicis 2018 est attribué à Pierre Guyotat pour “Idiotie”

L’écrivain Pierre Guyotat a reçu mardi 6 novembre le prix Médicis pour Idiotie, publié aux éditions Grasset, formidable récit du passage à l’âge adulte d’un des écrivains français les plus subversifs.

Rachel Kushner a eu le Prix du roman étranger pour Le Mars Club, traduit de l’anglais par Sylvie Schneiter (Stock), tandis que Stefano Massini a remporté le Prix essai pour Les Frères Lehman (Globe). Pierre Guyotat avait déjà reçu lundi le prix spécial du jury du prix Femina pour l’ensemble de son oeuvre.

“Cette ‘Idiotie’ traite de mon entrée, jadis, dans l’âge adulte, entre ma dix-neuvième et ma vingt-deuxième année, de 1959 à 1962”, résume l’auteur de Tombeau pour cinq cent mille soldats, âgé aujourd’hui de 78 ans et qui vient de recevoir le prix de la langue française pour l’ensemble de son oeuvre.

Oeuvre autobiographique, Idiotie est portée par un souffle qui ne faiblit jamais. Le récit commence à l’automne 1958. Le jeune Guyotat, âgé d’à peine 18 ans et donc encore mineur, a quitté Lyon pour Paris persuadé que c’est dans la capitale qu’il pourra accomplir son destin de poète. Son père, médecin, a lancé un détective privé à ses trousses. Le vie est rude. Il dort sous le pont de l’Alma. Avec sa langue à la fois crue et ciselée, Guyotat nous régale de tableaux animés d’un Paris populaire qui n’est plus.


Continuer à lire sur le site France Info

Publicités

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Publicités
%d blogueurs aiment cette page :