Publicités

DIRECT. Hommage à Pétain : “Je ne pardonne en rien mais je ne gomme rien de notre histoire”, se défend Emmanuel Macron

Retrouvez ici l’intégralité de notre live #PETAIN

17h09 : “Il y a eu des hauts faits de guerre, puis il y a eu des forfaitures.”

Devant les caméras des journalistes, le président de la République est encore une fois revenu sur la polémique au sujet de l’hommage au maréchal Pétain rendu aux Invalides.

17h06 : “Je ne pardonne en rien, mais je ne gomme rien de notre histoire”, déclare Emmanuel Macron au sujet de la polémique sur l’hommage à Philippe Pétain.

17h04 : ça ressemble quand même un peu à une opération diversion cette histoire: pendant qu’on parle de Pétain, on ne parle plus du prix des carburants…

17h04 : On ne peut plus parler de Maréchal Pétain. Ce titre lui a été enlevé par sa condamnation à la dégradation nationale le 15 Aout 1945. Il faut l’appeler Pétain ou Phillippe Pétain.

17h04 : 14-18 n’a rien à voir avec 39-45.

17h04 : Mais au fait, pourquoi rend on hommage aux bouchers que furent les généraux de la Première Guerre Mondiale ?

17h04 : Dans les commentaires, vous êtes toujours très nombreux à partager vos réflexions sur l’hommage rendu à Pétain aux Invalides samedi. Ce débat est complexe. Sachez d’ailleurs que nous préparons un éclairage avec l’aide d’une historienne.

16h48 : “Évoquer les faits historiques et le rôle de Pétain en 14-18 c’est une chose. Lui rendre les hommages de la Nation au mépris de l’indignité nationale qui le frappe, c’est un symbole effroyable.”

La Licra réagit à son tour à l’hommage rendu au maréchal Pétain samedi aux Invalides.

16h44 : Pétain était-il un “traître” ? Ce débat a notamment provoqué des déchirements dans la famille Le Pen. Notre blog Déjà Vu revient sur cette question.

15h39 : Sur Twitter, de nombreuses personnalités politiques s’indignent de l’hommage rendu à Philippe Pétain samedi aux Invalides, jugé “légitime” par Emmanuel Macron. “Pétain est un traître et un antisémite. Ses crimes et sa trahison sont imprescriptibles”, estime notamment Jean-Luc Mélenchon.

14h51 : Les choix funestes de Pétain effacent la 1ère partie de ses actes.

14h51 : Beaucoup, beaucoup de soldats de 14-18 remerciaient le maréchal Pétain pour avoir éviter des pertes inutiles d’hommes …

14h51 : Attention de ne pas juger les faits d il y a un siècle avec notre culture d’aujourd’hui.

14h51 : Chacun interprète l’histoire en fonction de sa sensibilité politique et omet les faits. Eternel debat sans interet ou on ne fait pas discuter un âne et un mulet !

14h51 : Même Hitler était un bon soldat en 14/18 une honte de dire de pareil chose.

14h51 : Je comprends la décision de Macron, Pétain a fait partie des protagonistes de la Première Guerre Mondiale, et c’était loin d’être le pire general français à l’époque !

14h51 : Vous continuez à beaucoup réagir dans les commentaires aux propos d’Emmanuel Macron qui juge “légitime” de rendre hommage au maréchal Pétain samedi aux Invalides. Vous n’avez pas tous la même lecture de choix du présidnet de la Républiqe.

14h15 : “La seule chose que nous retiendrons de Pétain, c’est qu’il a été, au nom du Peuple français, frappé d’indignité nationale lors de son procès en juillet 45.”

Le Conseil représentatif des institutions juives de France se dit “choqué” par les propos du président Emmanuel Macron qui a jugé “légitime” de rendre hommage samedi aux Invalides à Philippe Pétain.

13h57 : “Je ne rentrerai pas dans cette mauvaise polémique.”

Après les propos d’Emmanuel Macron sur l’hommage rendu samedi au maréchal Pétain, Benjamin Griveaux appelle à ne pas faire de “raccourcis douteux” et cite un phrase du Général de Gaulle sur Pétain selon lequel “sa gloire à Verdun ne saurait être contestée ni méconnue par la Patrie”.

13h47 : Non Pétain n’a jamais été un soldat du front… Juste un Général obstiné… Il a juste envoyé des soldats se faire massacrer en masse. Si nous n’avions pas eu nos colonies et nos alliés cette guerre nous l’aurions perdu… Les Allemands n’avaient plus d’homme à mettre sur le front et l’Allemagne était au bord de la révolution…

13h47 : Pétain avait été condamné à la peine d’indignité nationale. Comment est-il possible de lui rendre hommage aujourd’hui, en contradiction totale avec cette condamnation symbolique? Faut il y voir une réhabilitation en forme de clin d’œil a l’extrême droite qui va manifester le 17/11 ?

13h47 : Mon arrière grand père que j’ai eu la chance de connaître appelait Pétain le boucher de Verdun et lui il y était. Aucunement Pétain est un héros.

13h47 : Dans les commentaires, vous êtes nombreux à exprimer votre colère au sujet des déclarations d’Emmanuel Macron qui défend le choix d’un hommage au maréchal Pétain.

12h43 : “Il a été un grand soldat, c’est une réalité.” Emmanuel Macron a défendu ce matin l’hommage au maréchal Pétain (entre autres) qui sera rendu aux Invalides. Le président de la République a estimé qu’il n’y avait pas de contradiction avec la condamnation de ses “choix funestes” par la suite.

(FRANCEINFO)


Continuer à lire sur le site France Info

Publicités
Publicités