Publicités

Ben Harper aimerait retrouver un vendeur de falafels à Rennes qui avait “changé sa façon de voir le monde”

Le chanteur, alors au tout début de sa carrière, dit avoir “mangé, parlé et ri toute la nuit” avec ce restaurateur, après son passage aux Transmusicales.

Des rencontres inattendues peuvent parfois marquer à vie. Ainsi, le chanteur Ben Harper n’a jamais oublié ce soir de 1993 où il s’est arrêté à un stand de falafels dans une rue de Rennes. Interrogé par Le Mensuel de Rennes dans son édition de novembre, à l’occasion des 40 ans des Transmusicales, le guitariste américain raconte à quel point sa longue discussion avec le restaurateur, fan de sa musique, a “changé sa façon de voir le monde”. Il aimerait donc le retrouver, rapporte Le Monde.

Après son premier concert en dehors des Etats-Unis, Ben Harper, alors âgé de 24 ans, n’arrive pas à trouver le sommeil, sous l’effet “de la pure adrénaline”. Il déambule dans les rues de Rennes. “Je me suis arrêté à un stand de falafels. Le propriétaire faisait tourner mon EP ‘Like a King’ sur sa stéréo. Il adorait visiblement mes chansons”, se souvient-il dans Le Mensuel de Rennes.

“Fort heureusement, il parlait anglais. Nous avons mangé, parlé et ri toute la nuit”, et la rencontre a marqué Ben Harper. Mais il a oublié le nom et l’endroit de ce stand de falafels. “J’espère que, par un hasard incroyable, il lira ceci. Je voudrais lui dire à quel point cette nuit a compté pour moi.” Et si le restaurateur se reconnaît, le magazine promet de mettre en contact avec l’artiste.


Continuer à lire sur le site France Info

Publicités

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Publicités
%d blogueurs aiment cette page :