Publicités

Fichage ethnique au PSG : le Cran porte plainte et demande la démission du directeur général du club

Le Conseil représentatif des associations noires de France a pris cette décision après les révélations des “Football Leaks” sur un fichage ethnique au PSG. Le club confirme l’information, mais parle d'”une initiative personnelle”.

Le Conseil représentatif des associations noires de France (Cran), annonce à franceinfo, vendredi 9 novembre, qu’il porte plainte après les révélations de Mediapart et d'”Envoyé spécial” sur un fichage ethnique au PSG. Par ailleurs, le Cran demande la démission du directeur général du PSG, Jean-Claude Blanc. La cellule de recrutement du PSG a mentionné des critères ethniques dans ses fiches d’évaluation des jeunes joueurs. L’information des “Football Leaks” a été confirmée par le PSG qui pointe “une initiative personnelle”.

Ces faits sont d’une exceptionnelle gravité sur le plan pénal.Le Crandans un communiqué

Le Cran indique qu’il “déposera une plainte contre le PSG qui a mis en place un système validant l’afrophobie et le racisme”, dénonçant par ailleurs le fait que le club n’ait pas licencié tous les protagonistes de cette affaire “alors que des salariés avaient alerté la direction du club depuis 2014 de l’existence de ces pratiques de racisme et discrimination systémiques au sein du club”. Le Cran demande la démission du directeur général du PSG, car Jean-Claude Blanc “a couvert ce système en maintenant en poste Marc Westerloppe” [l’ancien recruteur du PSG au cœur de cette affaire].

Le Cran demande également “aux actionnaires du Stade Rennais”, club qui emploie désormais Marc Westerloppe, de le licencier. Le conseil représentatif des associations noires de France estime également qu’Olivier Létang, ancien directeur sportif adjoint du PSG qui a embauché Marc Westerloppe à Paris, doit démissionner de la présidence du Stade Rennais.

La ministre des Sports, Roxana Maracineanu, a exprimé sa “consternation”, jeudi, après les révélations. “Si ces faits de discrimination sont avérés, ils sont passibles de sanctions disciplinaires, voire pénales. On ne peut pas tolérer que des personnes soient identifiées, recrutées selon leur couleur de peau ou leur origine”, a affirmé la ministre.

La Ligue des droits de l’homme (LDH) a annoncé, jeudi, qu’elle saisirait le procureur de la République d’une plainte relative à un “fichage ethnique” de jeunes recrues du club de football, après ces révélations. La LDH a dénoncé, jeudi aussi, “un tel système” qui “est profondément raciste et discriminatoire”. La Ligue internationale contre le racisme et l’antisémitisme a également annoncé qu’elle “saisit la justice”. De même, le Défenseur des droits “a décidé de se saisir d’office des informations qui ont été diffusées au sujet du recrutement des jeunes joueurs par le PSG”.


Continuer à lire sur le site France Info

Publicités

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Publicités
%d blogueurs aiment cette page :