Publicités

11-Novembre : la rencontre entre Angela Merkel et Emmanuel Macron à Rethondes “s’inscrit dans une volonté de continuité”

Le Président français et la chancelière allemande se retrouvent dans l’après-midi pour une cérémonie dans la forêt de Compiègne, dans la clairière même où l’armistice de la Première Guerre mondiale a été signé le 11 novembre 1918.

“C’est la première fois qu’il va y avoir une rencontre dans la clairière” de Rethondes entre les dirigeants français et allemand, a expliqué samedi 10 novembre sur franceinfo Stéphane Le Bras, maître de conférences en histoire contemporaine à l’université Clermont Auvergne, alors qu’Emmanuel Macron et Angela Merkel se retrouvent dans l’après-midi pour une cérémonie dans la forêt de Compiègne, dans l’Oise, où l’armistice de la Première Guerre mondiale a été signé le 11 novembre 1918.

>>Cérémonies du centenaire de l’armistice : suivez notre direct.

“L’acte d’Emmanuel Macron et la venue d’Angela Merkel s’inscrivent dans une volonté de continuité avec ce qui s’était fait dans les années 1960 avec le général de Gaulle et Konrad Adenauer, dans les années 1980 avec Helmut Kohl et François Mitterrand et ce qui a été fait plus récemment avec Angela Merkel et François Hollande ou Nicolas Sarkozy”, poursuit Stéphane Le Bras.

L’historien souligne que cette clairière, qui avait été choisie parce que c’était un lieu “calme, à l’abri des regards” en 1918, est “devenue une sorte de musée”. “Il y a eu une muséification de la clairière à partir de 1922 et puis dans l’entre-deux guerres avec la statue de Foch qui est érigée dans les années 1930. Hitler y est revenu avec cette idée de revanche en 1940 pour signer l’armistice de la Seconde Guerre mondiale, dans le même wagon, qui ensuite deviendra une sorte de trophée à Berlin et qui sera détruit en 1945.”

Le président français et la chancelière allemande doivent passer en revue des troupes de la brigade franco-allemande et dévoiler une plaque commémorative, avant de déposer une gerbe et de signer le livre d’Or.


Continuer à lire sur le site France Info

Publicités

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Publicités
%d blogueurs aiment cette page :