Publicités

Dans ses mémoires, Michelle Obama confie avoir fait une fausse couche et avoir eu recours à la fécondation in vitro

“Je ne savais pas que les fausses couches étaient si fréquentes parce qu’on n’en parle pas”, explique aujourd’hui l’épouse de Barack Obama, confiant le sentiment d’échec qu’elle a ressenti à l’époque.

Dans ses mémoires, Becoming (Devenir), à paraître mercredi 14 novembre aux Etats-Unis, Michelle Obama confie ses difficultés à tomber enceinte, selon des extraits déjà diffusés de son livre

Agée de 54 ans, l’avocate se livre aussi sur sa vie intime, évoquant sa fausse couche il y a une vingtaine d’années. “C’était comme si j’avais échoué, je ne savais pas que les fausses couches étaient si fréquentes parce qu’on n’en parle pas”, a déclaré l’ancienne Première dame des Etats-Unis dans une interview à la chaîne ABC pour présenter son ouvrage. “Nous sommes confrontées à notre propre douleur, pensant d’une certaine manière que nous sommes brisées.” 

Et l’épouse du 44e président des Etats-Unis d’ajouter : “C’est l’une des raisons pour lesquelles je pense que c’est important de dire aux jeunes mères que les fausses couches arrivent.” Dans son livre, elle raconte aussi que leurs deux filles, Malia, 20 ans, et Sasha, 17 ans, sont venues au monde grâce à la fécondation in vitro. “L’horloge biologique est réelle”, “parce que la production d’ovules est limitée”, confie-t-elle à ABC. “Je l’ai réalisé quand j’avais 34 et 35 ans. Nous avons eu besoin de faire appel à la fécondation in vitro”, explique aussi Michelle Obama.

Plusieurs femmes ont salué le geste de l’ancienne Premièe dame. “C’est vraiment très puissant que Michelle Obama ait parlé de sa fausse couche. Cela va faire avancer le débat. Bravo”, tweete l’une d’elles. “Beaucoup de femmes font face à ce combat silencieux (…) J’apprécie qu’elle partage cette lutte”, explique une autre. “J’ai connu trois fausses couches et je suis stérile et ça me touche tellement”, témoigne aussi une femme qui remercie Michelle Obama.


Continuer à lire sur le site France Info

Publicités

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Publicités
%d blogueurs aiment cette page :