Publicités

DIRECT. 11-Novembre : les commémorations se poursuivent samedi soir au musée d’Orsay

Retrouvez ici l’intégralité de notre live #11_NOVEMBRE

17h42 : Tout à l’heure, nous nous amusions du pot d’échappement de la voiture de Donald Trump. Mais il n’y a pas que ça d’incroyable dans la Voiture Force One. De marque Cadillac, l’engin pèse 9 tonnes, coûte 1,5 million de dollars et comprend un frigo avec des poches de sang du groupe sanguin de Donald Trump. Les vitres sont aussi épaisse que celles d’un Boeing 757. Son petit nom : “the beast”, la bête en VF. On comprend pourquoi à la lecture de cet incroyable article de NBC.

17h39 : Demain dès 8 heures, France 2 et franceinfo canal 27 vous proposent une émission spéciale commune sur les commémorations de l’armistice de 1918. N’hésitez pas, si vous avez des questions sur le programme de la journée, sur des points historiques ou politiques, nous les transmettrons et certaines seront retransmises à l’antenne.

17h27 : Quatre lettres, pas plus, dans le tweet d’Emmanuel Macron qui résume son après-midi avec Angela Merkel.

17h14 : “Ce ne sont pas les nations qui ont causé la guerre mais les empires. (…) Aujourd’hui, les européistes organisent à marche forcée et contre la volonté populaire une construction européenne sur le modèle d’un empire.”

Marine Le Pen a célébré le centenaire de la fin de la guerre à Verdun, théâtre de la plus célèbre bataille de la Grande Guerre. L’Union européenne, dénonce-t-elle, est “un empire centralisateur, assis sur la négation des peuples, le nivellement des cultures nationales, l’annihilation de la souveraineté des nations”.

17h13 : Dans les années 80, un homme achète un chalet en Tarentaise-Savoie. A l’intérieur, il retrouve des dizaines de lettres d’hommes du hameau partis au front. Son père, Jacques Lovie, historien, retranscrit toutes ces lettres dans un livre en prenant soin d’y laisser ces écrits dans leur parler original. Très peu de plaintes de la part de ces hommes avec, comme seule crainte, que les femmes peinent avec les quelques bêtes, le foin pour l’hiver et l’isolement. Le manque d’eau au front alors qu’en montagne, cette eau est si abondante et pure…

17h12 : Oui, en effet nous sommes probablement la dernière génération pour qui la guerre de 14/18 a été vécue par nos propres aïeuls qui nous ont conté les événements.

17h11 : Mon grand-père, né en 1893 en Algérie d’une maman alsacienne qui, en 1870, avait quitté l’Alsace devenue allemande avec ses parents pour rester française (ironie de l’histoire..) a fait 5 ans de guerre, Verdun y compris, a vu mourir son frère à côté de lui et a été lui-même enterré avec son canon… et il me racontait tout ça chaque 11 novembre… je pense fort à lui.

17h06 : Une nouvelle salve de vos souvenirs de vos grands-parents ou arrière-grands-parents dans les commentaires.

17h00 : La cérémonie à Rethondes (Oise) est terminée pour les officiels, mais pour les jeunes qui ont fait le déplacement, c’est le moment des souvenirs.

16h39 : Dans ma famille, mon grand-père avait perdu ses deux demi-frères aînés durant la Première Guerre mondiale. Mon père a connu l’existence de ses oncles que vers ses 18 ans. Je n’ai su qu’un de mes grand-oncles est mort à Verdun qu’à 30 ans. Il y a des choses que l’on n’évoque pas. Mais la mort de ses demi-frères a eu un impact sur mon grand-père, comme se méfier des patriotes souvent aveugles et vouloir rester le plus loin possible de la politique ou des syndicats politisés, qui mettent l’idéologie avant tout.

16h38 : Mon grand-père qui avait combattu toute la guerre 14-18 et démobilisé seulement en février 1919 aurait été d’accord avec les contestataires : cette « Grande » Guerre avait été celle des politiques, des ambitieux, des industriels, des profiteurs de tout poil (des deux bords), sur le dos des gens simples (des deux côtés) comme lui, paysan, qui n’éprouvaient aucune animosité personnelle pour les soi-disant ennemis, mais, derrière nos « valeureux » poilus, « patriotes », il y avait les gendarmes pour obliger à rester au front, sous peine d’arrestation et d’être fusillé pour désertion. Et puis cette modeste famille avait même donné les quelques pièces d’or qu’elle avait pour l’effort de guerre, et qu’on ne lui a bien sûr jamais rendues. Paix à la vérité.

16h37 : Mon arriere-grand-père, né en 1895, appelé en août 1914, parti pendant plus de quatre ans. Neuf mois à Verdun. De retour en 1919, il donne naissance à mon grand-père en 1933. Il vit la Seconde Guerre puis on appellera son fils (mon grand-père) en 1954 pour l’Algérie. De son village, ils partirent à 11 et ne revinrent que 2. En l’honneur de tous ces jeunes hommes qui n’ont eu pour vie que la guerre, l’horreur et la violence… vive la liberté !!

16h31 : Dans les commentaires, vous êtes nombreux à évoquer la mémoire d’un aïeul qui a participé aux combats.



16h27 : Bain de foule, enfin, bain de téléphones portables pour Emmanuel Macron, qui est allé s’entretenir avec les lycéens présents sous le chapiteau.

16h22 : Un méchant crachin s’abat sur Paris, mais ça ne décourage pas le violoniste Renaud Capuçon, qui répète ses gammes sous l’arc de triomphe.

16h18 : Et pendant ce temps, un journaliste du HuffPost remarque que Donald Trump a joliment enfumé l’Elysée en quittant le palais présidentiel avec sa grosse berline tout à l’heure.

16h10 : Si vous avez de bons yeux, vous arriverez peut-être à lire le texte signé par les deux chefs d’Etat dans le wagon de Rethondes…

16h12 : Dépité, Jacques Krabal est reparti avec ses cadeaux pour Donald Trump : “Je lui avais préparé une bouteille de champagne car nous sommes la porte d’entrée du champagne, un recueil des Fables de La Fontaine [dont l’auteur est né près de Belleau] et une fiole d’eau de la fontaine bouledogue, qui donne du courage de la force”. “Je les donnerai à l’ambassadrice des Etats-Unis pour qu’elle les lui remette”, confie-t-il à franceinfo.

16h11 : Interrogé par franceinfo, le député LREM Jacques Krabal pense que l’annulation de la visite de Donald Trump a peut-être plus à voir avec la passe d’armes entre lui et avec Emmanuel Macron au sujet de la création d’une armée européenne. “Ils avaient peut-être des choses à se dire”, ironise-t-il, prenant fait et cause pour une Europe plus “indépendante et autonome” sur le plan de la défense.

16h29 : “La météorologie a fait des progrès ces dernières années. Quand il avait été envisagé que Donald Trump vienne en hélicoptère, je pense que ses services savaient qu’il allait tomber quelques gouttes…”

Interrogé par franceinfo, le député Jacques Krabal s’est dit déçu de l’annulation de la visite de Donald Trump au cimetière américain de Bois Belleau, en raison du mauvais temps. “Je trouve dommage, pour ces 7 000 jeunes Américains qui ont donné leur vie pour notre liberté que le président des Etats-Unis ait annulé sa venue”, ajoute-t-il.

16h08 : Angela Merkel et Emmanuel Macron jouent beaucoup la complicité, échangeant poignées de main et frottages de tête. Ils viennent de signer le livre d’or du wagon (où le visiteur ne pénètre pas en temps ordinaire, on ne peut qu’en faire le tour, en tout cas quand j’y suis allé il y a quelques années).

16h09 : Si vous les avez manqués, voici la séquence des hymnes qui ont été chantés dans la clairière de Rethondes. Après l’hymne allemand, on a entendu La Marseillaise. Puis des enfants ont entonné L’Ode à le joie, l’hymne officiel européen, chanté sur l’air de la 9e Symphonie de Beethoven.

15h57 : Voici la plaque du souvenir dévoilée par Angela Merkel et Emmanuel Macron.

15h55 : Place maintenant aux hymnes allemand et français.

15h51 : Angela Merkel et Emmanuel Macron inaugurent une nouvelle plaque commémorative au nom de la réconciliation franco-allemande. Une gerbe de fleurs est également déposée.

15h48 : Angela Merkel et Emmanuel Macron sont accueillis par la brigade franco-allemande, créée en 1989. Elle représente 6 000 hommes engagés sur le terrain.

15h48 : Contrairement à la France, l’Allemagne ne commémore pas l’armistice du 11-Novembre. On vous explique pourquoi dans cette vidéo.

15h42 : Angela Merkel rejoint Emmanuel Macron à Rethondes (Oise).



15h31 : En attendant l’arrivée d’Angela Merkel, Stéphanie Trouillard, la journaliste de France 24 qui est sur place, nous en dit sur plus sur ce lieu.

15h27 : Emmanuel Macron arrive à Rethondes (Oise), dans la clairière de l’Armistice. Suivez en direct sur franceinfo cette cérémonie.

15h04 : Merci pour ces réflexions @Sergeklein. J’en profite pour vous faire part d’un témoignage que nous avions publié sur notre site. Michel nous raconte l’histoire de son grand-père alsacien, Franz, parti combattre sur le front de l’Est, sous l’uniforme allemand. Puis, quand il revient en 1918, l’Alsace est redevenue française, il va devoir s’appeler François. Vous trouverez d’ailleurs dans cet article, six autres témoignages de familles françaises dont le destin a été bouleversé par la Grande Guerre.

15h03 : Quand parlera-t-on enfin de la situation de l’Alsace et de la Moselle avant, pendant et après la guerre ? Cent ans à entendre le discours des gouvernements successifs, qui honorent les soldats tombés pour la patrie devant des monuments aux morts tombés sous l’uniforme allemand. On ne leur avait pas demandé leur avis. Sous le mauvais uniforme et oubliés, souvent même par leurs descendants ! Et sur ces monuments aux morts figurent ceux de la Deuxième guerre mondiale : même situation. Quand sera-t-il fait justice à notre région ballottée dans les tempêtes de l’histoire ?

15h00 : Donald Trump ne se rendra finalement pas au Bois Belleau (Aisne), à cause du mauvais temps. Pourtant, c’est un lieu de mémoire hautement symbolique pour les Marines. Ils y remportèrent une bataille décisive, du 1er au 26 juin 1918.

14h42 : Il y a déjà du monde à Rethondes (Oise) pour assister à la cérémonie officielle en présence d’Emmanuel Macron et Angela Merkel. Stéphanie Trouillard, journaliste de France 24, est sur place.

14h26 : Bonjour @anonyme, aucun discours n’est prévu cet après-midi dans la clairière de Rethondes (Oise), où vont se retrouver Emmanuel Macron et Angela Merkel. Ils déposeront une gerbe et dévoileront une nouvelle plaque. En revanche, la chancelière allemande prononcera un discours demain, à l’ouverture du Forum de Paris sur la paix.

14h25 : Angela Merkel va-t-elle prononcer un discours cet après-midi ?

14h18 : Demain dès 8 heures, France 2 et franceinfo canal 27 vous proposent une émission spéciale commune sur les commémorations de l’armistice de 1918. N’hésitez pas, si vous avez des questions sur le programme de la journée, sur des points historiques ou politiques, nous les transmettrons et certaines seront retransmises à l’antenne.


Continuer à lire sur le site France Info

Publicités

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Publicités
%d blogueurs aiment cette page :