Publicités

Luc de Barochez – Leçons de 1918

Au sortir de la Grande Guerre, il y a cent ans, la dette publique de la France s’élève à deux fois son produit intérieur brut. Paris a lancé emprunt sur emprunt aux Etats-Unis, en dollars-or, pour équiper ses armées pendant le conflit. Le pays est saigné à blanc après le plus effroyable des carnages, mais il faut rembourser. Le ministre des Finances de l’époque, Louis-Lucien Klotz, a une solution simple et juste en apparence, du genre de celles qu’affectionnent nos populistes : « L’Allemagne paiera. » Que le slogan ne soit pas réaliste – Berlin, après quatre ans de guerre, étant insolvable…


Continuer à lire sur le site d’origine

Publicités
Publicités
%d blogueurs aiment cette page :