Publicités

VIDEO. Sécheresse du Doubs : les spéléologues colorent la rivière pour percer ses mystères

La rivière du Doubs affiche depuis fin octobre une couleur vert fluo peu naturelle qui intrigue les promeneurs. Il s’agit de tests menés par les autorités locales. L’eau ainsi colorée doit permettre de mieux comprendre la manière dont s’écoulent les eaux de la rivière.

On savait qu’une partie du Doubs s’évacuait dans la Loue selon un système sous-terrain de vases communicants. Les derniers tests en ont divulgué plus. Une partie du Doubs se perd en souterrain vers le Doubs plus en aval. Les galeries descendent à 30 voire 80 mètres de profondeur. 

Les spéléologues ont découvert que la rivière s’écoule en ce moment à un rythme très lent en raison de la sécheresse (15 mètres par heure au lieu de 100 par débit normal). La fluroriscine répandue à hauteur du défilé d’Entreroche a mis 15 jours pour parcourir deux kilomètres. 

Connaître le parcours de l’eau permet de savoir où se situent de potentiels points de captages pour les communes.

Dans ce secteur, des tests de coloration avaient déjà été réalisés mais en 1913.
 

Doubs : les tests de coloration de la rivière ont parlé
Avec Pacal Reilé Hydrogéologue Jacques de Gribaldi Maire de Ville du Pont Reportage E.Rivallain, JL Saintain.


Continuer à lire sur le site France Info

Publicités

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Publicités
%d blogueurs aiment cette page :