Publicités

DIRECT. Mouvement des “gilets jaunes” : “l’esquive ne suffit pas après deux jours d’insurrection citoyenne”, déclare Jean-Luc Mélenchon

Retrouvez ici l’intégralité de notre live #GILETS_JAUNES

22h10 : Le police nationale a fait un signalement au procureur de la République de la Charente, après des incidents racistes survenus dans la ville de Cognac entre des “gilets jaunes” et une automobiliste à la peau noire, tweete la préfecture de la Charente. Le procureur doit décider des suites judiciaires à donner à cette affaire.

21h27 : La circulation a été partiellement rouverte ce soir sur une portion de l’autoroute A4, fermée hier en raison de dégradations lors d’un blocage de “gilets jaunes” à Sainte-Marie-aux-Chênes (Moselle), fait savoir la Sanef.

21h02 : Eric Ciotti (LR) dénonce la “surdité” du premier ministre, qui explique entendre la colère, mais ne change pas de politique.

21h00 : Sans surprise, Jean-Luc Mélenchon renvoie dans les cordes le premier ministre, qui s’addonne à la boxe à ses moments perdus.

20h54 : Dimanche soir ou pas, certains gilets jaunes continuent leur mouvement. Comme ici à Somain, dans le Nord, tweete un journaliste de La Voix du Nord.

20h44 : Renoncer serait faire reculer le pays un peu plus encore . TENEZ LE CAP et fermement.

20h44 : Trop facile de critiquer sans arrêt ce gouvernement aux affaires depuis moins de deux ans, laissons lui du temps, trop de choses sont a réaliser

20h44 : Je valide ce post le PM Et le PR ont raison il faut aller vers la transition écologique en aidant les plus vulnérables par contre pour les petites retraites c’est un autre sujet.

20h43 : Certains d’entre vous défendent le premier ministre dans les commentaires (ce n’est pas la majorité, mais elle a le droit de s’exprimer aussi).

20h30 : La barrière de péage de Nîmes-Ouest, sur l’autoroute A9, a subi d’importantes dégradations pendant une manifestation de “gilets jaunes” hier soir, révèle le directeur de cabinet du préfet du Gard, Thierry Dousset, joint par France Bleu Gard Lozère. Il estime les dégâts à “plusieurs milliers d’euros” et précise qu’une plainte “a été déposée par la société gestionnaire de l’autoroute A9”. Les détails dans notre article.

20h25 : le premier ministre a raison, changer de cap comme cela se faisait avec les autres gouvernelents, conduirait au fiasco

20h25 : Aujourd’hui je suis malgré moi libérée de la dépendance au pétrole, dans l incapacité de faire fonctionner ma chaudière, fuel trop cher, 14 degrés à la maison, salariée avec des enfants.

20h25 : Je fais quoi en attendant la fin du quinquennat avec mes 800 euros/mois?

20h24 : Il est venu éteindre l’incendie avec un pistolet à bulles de savon. Pas facile son job !

20h24 : Voilà ce que vous avez pensé de l’interview du premier ministre, qui a expliqué sur France 2 qu’il ne changerait pas de cap.

20h23 : “C’est à la fin du quinquennat qu’on verra si les engagements qu’on a pris auront été tenus et auront produit des résultats. Ils en produiront.”

20h22 : “J’ai vu des responsables politiques changer leur plan par un nouveau plan. Prenez les bonnets rouges”, c’est de l’abandon de la taxe carbone que vient le déficit des financements des infrastructures, estime Edouard Philippe.

20h21 : “Je ne crois pas que ce que demandent les gilets jaunes, c’est une grande conférence avec les responsables politiques et syndicats”, balaie Edouard Philippe, interrogé sur une suite politique à donner au mouvement.

20h19 : “Emmanuel Macron s’est engagé devant les Français en 2017, c’est très important. A un moment où les Français, déjà en colère, ont écarté tous les anciens responsables politiques.”

20h18 : “Nous devons réussir la transition écologique. Elle ne peut être réussie que si nous accompagnons effectivement, pratiquement, les Français. Nous allons leur permettre, y compris à ceux qui n’habitent pas dans une grande métropole, ceux qui habitent à 40-50 km des villes. Nous voulons les libérer de cette dépendance à la voiture.”

20h17 : “La taxe carbone sera maintenue. La trajectoire carbone que nous avons fixée, nous allons la tenir, pas pour le plaisir d’ennuyer les Français, pour utiliser un mot poli. Nous voulons que la fiscalité pèse plus sur le carbone que sur le travail.”

20h16 : Edouard Philippe parle de “beaucoup mieux expliquer” les mesures du gouvernement. Pour une personne au smic, les baisses de cotisations représenteront 265 euros par an.

20h15 : Le cap que nous avons fixé, nous allons le tenir. Ce n’est pas quand ça souffle qu’il faut changer de cap“, répond Edouard Philippe aux manifestants.

20h13 : “Nous essayons de répondre à ce problème. C’est pour cela qu’Emmanuel Macron s’est présenté à la présidentielle, qu’il a fixé un cap. Le ras-le-bol fiscal par exemple. L’un des engagements, c’est que le niveau des taxes diminue à la fin du quinquennat.”

20h12 : “La France, c’est la liberté d’expression, la liberté de manifestation, mais ce n’est pas l’anarchie. Et on a vu des scènes qui relevaient de l’anarchie, même si je ne met pas tout le monde dans le même sac.”

20h11 : “Je trouve que les partis politiques qui ont voulu utiliser le décès dramatique de cette manifestante en Savoie ont eu un comportement indécent.”

20h10 : “En regardant ce qui se passait hier, j’ai été frappé par plusieurs choses. D’abord, le caractère inédit de ces manifestations. Beaucoup de gens manifestaient pour la première fois, aucun leader ne s’impose. Et parce qu’on a entendu de la colère, mais aussi de la souffrance, l’absence de perspective, l’idée que les pouvoirs publics ne répondent pas aux inquiétudes, et au sentiment de déclassement, d’abandon, que ressent une partie de la population. Je l’ai entendu.”

19h38 : Le mouvement des “gilets jaunes” n’a pas encore d’interlocuteur identifié pour le gouvernement. Certaines figures émergent, comme celle de Christophe Chalençon, un manifestant du Vaucluse encore mobilisé ce matin. France 2 l’a rencontré.

(FRANCE 2)

19h31 : Le spécialiste des mouvements sociaux Rémi Bourguignon donne son avis sur la suite du mouvement des gilets jaunes sur 20minutes.fr :

“Un des risques, c’est celui d’une radicalisation du mouvement. On a vu samedi un mouvement hétérogène avec des personnes venues manifester calmement mais aussi avec des personnes agitées, à la limite du dérapage. (…) Le mouvement n’est pas coordonné et il pourrait y avoir une poursuite par les éléments les plus excessifs. Mais d’autres personnes, compte tenu du nombre de blessés et d’accidents, vont peut-être se démobiliser.”

19h23 : Retour sur la francilienne : des centaines de véhicules bloqués par les « gilets jaunes »… une pensée pour La Grande Vadrouille : « v’la t’y pas qu’ils s’arrêtent entre eux, c’est qu’ça doit pas aller ben fort » 😉

19h23 : Opération escargot sur le périph actuellelemnt

19h23 : Vous êtes nombreux à revenir sur la capitale en passant par le périphérique ou l’A86 ce soir. Sachez que ce n’est pas forcément une très bonne idée.

18h37 : On ne peut que soutenir les gilets jaunes qui ne luttent pas que pour le prix des carburants mais pour que les gens modestes puissent avoir une vie descente avec de la nourriture et des loisirs. En revanche je suis contre un blocage total mais pour des ralentissements ponctuels. Si les routiers ne manifestent pas c’est qu’ils sont satisfaits de leur condition.

18h37 : Des années qu’on vit a crédit sur notre planète… Faudra bien payer les taxes et changer de comportement si ont veut laisser un petit morceau a nos enfants… il faut juste être solidaire avec ceux qui ne peuvent réellement pas payer parce qu’ils doivent s’appuyer sur nous. Si je devais choisir une couleur ce serait le vert #gilet vert

18h37 : Si les gilets jaunes continuent dans cette voie c’est a dire de pénaliser les citoyens et les commercants par des blocages intempestifs, ils se rendront tres impopulaires. Il faut emmerder l’Etat et non les gens qui sont tous dans la même galère ! Bloquez les ministeres et les administations plutot mais ne vous en prenez pas aux gens qui n’ont rien demandé !

18h36 : Le mouvement des “gilets jaunes” constitue un agrégat de plusieurs colères, la goutte de carburant surtaxé ayant fait déborder le vase. Du coup, vous avez des interprétations différentes du mouvement.

18h25 : J’ai oublié de joindre la photo. Plus loin, la piste cyclable est complètement bloquée par des véhicules !

18h25 : Pour les gilets jaunes bloquent ils les pistes cyclables ainsi ? D’une c’est dangereux, de deux le déplacement à vélo contrairement à la voiture ne donne pas un centime à l’état. Incompréhensible et contradictoire.

18h24 : Je viens de faire 200 km pour rentrer chez moi, je n’ai rarement ressenti un sentiment d’insécurité aussi fort… Ne participant pas au mouvement, je redoutais à chaque fois la réaction des bloqueurs… Ne sachant pas ce qu’ils attendaient réellement ! En tout cas, ils donnaient l’impression de vouloir en découdre, avec qui, pourquoi vraiment, pas clair du tout…

18h24 : Dans les commentaires, vous êtes nombreux à vous opposer aux mouvements de blocages des “gilets jaunes”.

17h53 : @amdc C’est une remarque intéressante. Sachez que la distance domicile-travail est en gros en France de 25 km, soit un peu plus qu’en Belgique (19 km) et beaucoup plus qu’au Royaume-Uni (15 km). Je n’ai pas vu d’étude reliant la taille d’un pays à la distance domicile-travail.

17h50 : Bonjour, merci pour vos infographies qui permettent de mettre en relief l’importance des taxes en France. Cependant, ne serait-il pas plus juste de prendre en compte la distance moyenne au lieu de travail ? Le France est un pays plus grand que les autres, et donc ses habitants sont plus susceptibles de consommer plus de carburant pour aller travailler. Si le revenu moyen permet d’en acheter plus, permet-il en revanche de se déplacer plus en dehors du travail ?Merci pour votre travail en tout cas.

17h46 : “Qu’est-ce qu’il fait Monsieur Wauquiez? Il ment. C’est vraiment la quintessence de la démagogie, et vraiment très peu à la hauteur d’un homme politique.”

Headshot ! Gérald Darmanin a envoyé une série de Scuds sur le patron des Républicains (son ancien parti), Laurent Wauquiez. Dans une interview sur Radio J, le ministre de l’Action et des comptes publics a réglé ses comptes au napalm. “Ce n’est même pas à la hauteur d’un homme d’Etat, ce n’est même pas à la hauteur d’un homme régional”.


Continuer à lire sur le site France Info

Publicités
Publicités
%d blogueurs aiment cette page :