Publicités

INFO FRANCEINFO. Dans le contexte de mobilisation des “gilets jaunes”, le gouvernement reporte la vignette poids lourds

Le gouvernement a décidé de reculer l’instauration d’une vignette poids lourds. La mesure pourrait rapporter 500 millions d’euros par an, mais l’exécutif veut éviter que les routiers rejoignent les “gilets jaunes”. 

Le gouvernement a décidé de reporter, jusqu’à nouvel ordre, la création d’une vignette poids lourds, selon les informations recueillies par franceinfo jeudi 22 novembre. Cette vignette est censée rapporter 500 millions d’euros par an et permettra de faire des travaux sur les infrastructures. Le projet, qui attend depuis des mois dans les cartons du ministère des Transports, prévoit des tarifs en fonction de la taille des camions.

Mais dans le contexte de mobilisation des “gilets jaunes” contre la hausse des taxes sur les carburants, le gouvernement choisit de renvoyer la mesure à une date ultérieure, tout en n’abandonnant pas l’idée.

Selon un élu de la majorité, l’instauration d’une vignette poids lourds, “serait suicidaire” actuellement. Il faut donc éviter que les routiers rejoignent en masse les barrages. “On n’est pas dans l’urgence”, selon les mots d’un proche du dossier.

La vignette poids lourds ne s’appliquerait qu’à partir de 2020, car il n’y a pas besoin de nouvelles recettes d’ici là pour l’entretien et la rénovation des routes. Mais il manquera ensuite 500 millions d’euros par an, sauf si le gouvernement décide de renoncer à des travaux jugés importants, comme par exemple des mises à deux fois deux voies de certains axes routiers.

Un élu suggère de réexaminer certains projets. D’autres s’interrogent sur le principe même de cette vignette, rejetée en bloc par les fédérations de transporteurs. Ces dernières restent prudentes : selon elles, le report de la vignette ne signifie pas forcément l’abandon du projet.


Continuer à lire sur le site France Info

Publicités
Publicités
%d blogueurs aiment cette page :