Publicités

Israël : Airbnb visé par une plainte d’une utilisatrice après son retrait des colonies

La plainte dénonce des agissements “discriminatoires” à l’encontre d’Israël, “des centaines de lieux dans le monde (étant) contestés et, pourtant, Airbnb continue d’y proposer des locations”.

La plateforme de réservation de logements en ligne Airbnb a été visée par une plainte devant la justice israélienne, jeudi 22 novembre, après avoir annoncé qu’elle cessait de référencer des locations dans les colonies israéliennes de Cisjordanie occupée.

Cette plainte a été déposée devant un tribunal de Jérusalem au nom d’une cliente habitant la colonie de Kida, dans le nord de la Cisjordanie. Maanit Rabinovich pourra, selon le droit israélien, être rejointe par d’autres propriétaires qui ne sont plus référencés par Airbnb en Cisjordanie et qui souhaiteraient lancer une action en justice, a annoncé un cabinet d’avocats israéliens vendredi.

Cette habitante, qui avait inscrit son logement sur Airbnb, s’insurge dans cette plainte de la “rupture de contrat” d’Airbnb. La plainte dénonce surtout des agissements “discriminatoires” à l’encontre d’Israël, “des centaines de lieux dans le monde [étant] contestés et, pourtant, Airbnb continue d’y proposer des locations”.

Les avocats réclament 15 000 shekels d’indemnités (3 500 euros) pour la plaignante et chaque hôte qui sera retiré du catalogue d’Airbnb et qui se joindra à l’action en justice. Le dépôt de cette plainte soulève toutefois des questions quant à ses chances d’aboutir, Airbnb n’ayant pas de bureau en Israël. Les avocats ont formulé une demande de poursuites aux Etats-Unis, le siège de la plateforme étant situé à San Francisco.

La Cisjordanie est un territoire palestinien occupé par l’armée israélienne depuis plus de cinquante ans. Les colonies qui y sont construites par Israël sont considérées comme illégales par la communauté internationale qui les voient comme l’un des principaux obstacles à la paix. Le gouvernement israélien conteste cette vision.


Continuer à lire sur le site France Info

Publicités
Publicités
%d blogueurs aiment cette page :