Publicités

Mouvement des Gilets jaunes : “L’appel de Saint-Nazaire” vu 900 000 fois sur Facebook

“A tous ! à toutes ! Le mouvement des Gilets jaunes exprime depuis le 17 novembre dernier, le ras-le-bol d’un peuple qui n’en peut plus d’être taxé, humilié, exploité, méprisé par un pouvoir toujours plus distant de sa réalité”.

C’est par ces mots que débute l’appel lancé par le mouvement des “Gilets jaunes de la zone portuaire de Saint-Nazaire”, déjà vu près d’1 million de fois sur Facebook, depuis un live en date du 21 novembre dernier et son relais sur la page du collectif Osons causer.

“Notre objectif n’est pas d’installer une gêne durable et prolongée pour les femmes et les hommes qui vivent sur notre territoire” expliquent les Gilets jaunes de la zone portuaire, qui poursuivent “notre objectif est de redonner le plus rapidement possible le pouvoir de décision au peuple, par le peuple, pour le peuple“, paraphrasant Abraham Lincoln (Discours de Gettysburg -1863).

  • La Roche-sur-Yon : quand le mouvement des Gilets jaunes plombe l’activité commerciale des Flâneries 

Le mouvement des “Gilets jaunes de la zone portuaire de Saint-Nazaire” poursuit  par un appel à une assemblée ce samedi 24 novembre à 14 heures dans la cour de la sous-préfecture de la ville, tout en appelant “les participants à observer et à faire observer le respect des rues environnantes et des bâtiments de la sous-préfecture elle-même“, précisant que l’“objectif n’est pas de détruire mais bien au contraire de construire un monde plus humain pour nous et les générations futures”.

Le collectif lance un appel à “toutes les villes de France à organiser le même jour à la même heure” une assemblée “dans les lieux de l’exercice du pouvoir exécutif et à y observer le même caractère pacifique et respectueux du bien commun”.

Ce samedi 24 novembre, une nouvelle grande journée d’action est prévue par le mouvement des Gilets jaunes avec un rassemblement massif attendu à Paris. 34 000 personnes se seraient pour le moment déclarées comme “participants” sur Facebook, mais l’affluence réelle reste difficile à quantifier par l’exécutif.

Le 17 novembre dernier, 282 000 personnes ont répondu à l’appel à bloquer les routes et les sites stratégiques du territoire. Le mouvement s’est prolongé toute la semaine notamment à Saint-Nazaire, Nantes, Le Mans et La Roche-sur-Yon, dans notre région.


Continuer à lire sur le site France Info

Publicités
Publicités
%d blogueurs aiment cette page :