Publicités

VIDEO. “Gilets jaunes” : le ministre de l’Intérieur Christophe Castaner dénonce un “durcissement des modalités” du mouvement

Quelque 106 000 “gilets jaunes” ont participé à 1619 actions dans toute la France, samedi 24 novembre, a déclaré le ministre de l’Intérieur Christophe Castaner lors d’une conférence de presse à Paris. “Il y avait deux types de manifestants (…) : des manifestants bon enfant (…) et des réseaux d’ultradroite rès mobilisés à partir de 10h30 sur les Champs-Elysées”. Il a également évoqué des “incidents graves”, comme à Villefranche, où des manifestants “organisent un caillassage systématique de nos forces de sécurité” à partir d’un pont.

“Il y a très peu de blessés et c’est cela dont je veux féliciter les forces de l’ordre”, a déclaré Christophe Castaner. La préfecture de police en recense 19, dont quatre parmi les gendarmes et policiers à Paris. Au total, 130 personnes ont été interpellées en France, dont 42 à Paris. “Comme partout depuis une semaine, notre souci était de veiller à protéger ceux qui manifestent et les sites”, a déclaré Christophe Castaner.

“Si nous avions fermé les Champs-Elysées ainsi que l’intégralité des rues adjacentes, a ajouté Christophe Castaner, c’est à peu près la moitié de la capitale qui aurait été fermée pour 8000 manifestants”. Il précise qu’un membre des forces de l’ordre a été grièvement brûlé à la main. Enfin, le ministre de l’Intérieur estime que “la banalisation de certaines paroles politiques, la banalisation de la haine sur les réseaux sociaux sont autant de sujets qui alimentent la haine des institutions.”


Continuer à lire sur le site France Info

Publicités
Publicités
%d blogueurs aiment cette page :