Publicités

INFO FRANCEINFO. Le gouvernement exclut la création de péages urbains en France

En revanche, une autre mesure figure bien dans le projet de loi : la possibilité pour les grandes villes d’instaurer des zones à faibles émissions, interdites aux véhicules les plus polluants.

Franceinfo révèle que le gouvernement écarte la création de péages urbains en France du projet de loi d’orientation des mobilités qui sera présenté lundi en conseil des ministres.

Jusqu’à présent, le gouvernement envisageait d’autoriser les grandes agglomérations à en installer et à encaisser les recettes, à la manière de ce qui se pratique par exemple à Londres ou à Milan.

L’idée de péages urbains a été longuement testée. Elle a été soumise pour consultation au Conseil d’Etat. Le ministère des Transports avait même commencé à fixer des tarifs maximum pour éviter de possibles abus. Mais faute d’intérêt de la part des grandes agglomérations, elle est finalement abandonnée.

Les élus concernés par le projet s’étaient tous prononcé contre, assurant qu’ils ne mettraient pas en place de tels péages, même si la loi les y autorisait et même si cela pouvait leur procurer des recettes supplémentaires. La mesure était très mal perçue par les automobilistes et avait été reprise dans l’argumentaire de certains “gilets jaunes” pour contester la politique du gouvernement.

En revanche, une autre mesure, potentiellement polémique, figure bien dans le projet de loi : la possibilité pour les grandes villes d’instaurer des zones à faibles émissions, interdites aux véhicules les plus polluants. Une quinzaine de ces grandes villes auraient manifesté leur intérêt .Des expérimentations pourraient débuter en 2020 ou 2021.


Continuer à lire sur le site France Info

Publicités
Publicités
%d blogueurs aiment cette page :