Publicités

DIRECT. “Gilets jaunes” : des barrages filtrants dans plusieurs régions, l’exécutif promet un “pacte social”

Retrouvez ici l’intégralité de notre live #GILETS_JAUNES

08h13 : Bonjour @simba et merci pour votre commentaire. Vous avez raison, de nombreuses actions des “gilets jaunes” ont été menées dans l’Orne. Néanmoins, pour l’heure, nous n’avons pas encore connaissance de barrages filtrants dans ce département. Si c’est le cas, n’hésitez pas à nous le signaler.

08h13 : Bonjour. Il n’y a pas que la Seine-Maritime en Normandie. Regardez l’Orne par exemple, les trois villes principales, Argentan, Flers et Alençon ont connu de nombreux blocages. C’est d’ailleurs typiquement sur ce genre de territoire, assez précaire et sans vraiment de transport en commun, que la hausse des prix impacte les habitants. Ajouté a cela, il y a peu de services publiques et les professionnels de santé sont rares. D’ailleurs, qui connait vraiment l’Orne… vous êtes déjà allé à Flers… ou, pire, à la Ferté Macé…?? Bonne journée !

07h55 : Sachez @simon34, que Vinci Autoroutes a annoncé, hier soir, son intention de porter plainte, après des dégradations au niveau du péage de Virsac, au nord de Bordeaux (Gironde). Vinci dénonce des “agissements inacceptables”.

07h54 : Une question me taraude. On entend très peu de réaction de Vinci alors qu’un grand nombres de ses barrières de péages sont concernées depuis plus d’une semaine par des opérations “péage gratuit”. Qui paye au final ? Perte sèche pour Vinci ou compensation par l’état ? Merci

07h47 : “Il y a des citoyens qui ont le sentiment d’être invisibles, il faut leur redonner une place. Faisons plus de démocratie représentative. Il faut en finir avec cette verticalité mise en place il y a 18 mois.”

07h50 : “Il ne faut pas renoncer à l’ambition écologique. Mais on la présente que sous l’angle de la fiscalité écologique. Il faut que la conversion écologique soit indolore financièrement pour les revenus les plus modestes.”

Laurent Berger est invité des “4 Vérités” sur France 2.

07h33 : Bonjour @anonyme, oui, il y a encore des blocages, comme je l’évoquais un peu plus tôt. Des barrages filtrants sont notamment en place aux entrées de Rouen et du Havre. Dans cet article, vous retrouverez le point sur les blocages, région par région.

07h33 : Y a t-il des blocages ce matin en Normandie ? Merci.

07h19 : En Alsace, un barrage filtrant est signalé, ce matin, au Port du Rhin à Strasbourg. Des barrages filtrants sont également mis en place sur la N66 aux entrées de Saint-Amarin et sur la D52 à Neuf-Brisach puis Chalampé en direction de Mulhouse, rapporte France Bleu Alsace.

06h59 : Le Figaro consacre plusieurs pages au mouvement des “gilets jaunes” et aux annonces attendues du gouvernement pour calmer la grogne.

06h46 : Des actions se poursuivent aussi en Normandie. Les entrées de Rouen sont filtrées par des manifestants. Des barrages filtrants sont également en place à l’entrée du Havre et sur les ponts de Tancarville et de Brotonne, en Seine-Maritime.

06h31 : En tout cas @anonyme, la situation est tout cas toujours tendue à La Réunion. Vingt-deux barrages filtrants sont installés, relaie Réunion la 1ere, occasionnat de gros embouteillages. Et des actions sont en effet ciblées sur mes grandes surfaces.

06h31 : A la Réunion, les “gilets jaunes” font du chantage avec les grandes surfaces : ils les laissent ouvrir en échange de denrées pour leur pique-nique dans les ronds points. Ça devient du n’importe quoi.

06h19 : Les blocages des “gilets jaunes” ont repris, ce matin, dans certaines régions, comme en Bretagne. Une quinzaine de “gilets jaunes” occupent ainsi le au rond-point d’Ikea à Guipavas, signale France Bleu Breizh Izel. Une action est également en cours à Penn ar c’hleuz à Brest. En sud Finistère, une dizaine de gilets jaunes sont présents à Kervidanou, l’échangeur de Quimperlé. Un barrage filtrant a été mis en place. à Troyalac’h (Quimper).

07h27 : Le gouvernement promet un “pacte social” d’accompagnement. Certaines mesures seront détaillées, aujourd’hui, en Conseil des ministres. Emmanuel Macron doit détailler ce pacte demain.

07h27 : “Il n’y a pas de projet de société et il n’y a pas de projet politique – au niveau national et européen si nous n’apportons pas une réponse claire à nos classes moyennes et à nos classes laborieuses”.

Emmanuel Macron n’a pas directement répondu aux “gilets jaunes” après leur mobilisation de samedi, mais il a évoqué le sujet, hier, en déplacement à Bruxelles.


Continuer à lire sur le site France Info

Publicités
Publicités
%d blogueurs aiment cette page :