Publicités

EN DIRECT. Mars : soirée à haut risque pour la mission InSight

La sonde américaine InSight doit enfin toucher la surface de Mars, ce lundi soir, aux alentours de 21 heures. Ce sera la première fois depuis 2012 et le robot Curiosity qu’un engin tentera de se poser sur la planète rouge. Si tout va bien, ce sera aussi le couronnement de sept ans de travail pour les équipes de la mission américaine et ses partenaires européens, la France et l’Allemagne en particulier.

Tous retiendront leur souffle pendant les six minutes que durera cette descente à haut risque. Quant aux ingénieurs de la Nasa qui suivront les opérations depuis la Terre, ils ne pourront rien faire d’autre que de croiser les doigts, puisque toutes les manœuvres auront été programmées plusieurs heures à l’avance. Ils devront donc, comme nous tous, attendre le signal libérateur indiquant qu’InSight est sain et sauf et qui mettra alors environ huit minutes à parvenir au centre de contrôle de la mission, situé au Jet Propulsion Laboratory (JPL) à Pasadena (Californie).

InSight doit aborder l’atmosphère de Mars à 20 h 47 (heure de Paris), de manière très oblique pour éviter de voler en éclats. Le seul frottement de l’atmosphère fera rapidement monter la température à 1 500 °C mais il n’aura rien à craindre, bien à l’abri d’un bouclier thermique renforcé. La sonde se déplacera alors à environ 20 000 km/h, soit trois à quatre fois plus qu’une balle de fusil, et devra viser un rectangle de 10 km sur 24 km. Rapporté à son point de départ sur Terre, à 480 millions de kilomètres de là, « c’est comme marquer un but à 130 000 km de distance », souligne la Nasa.

US-space-AEROSPACE-Mars-NASA © HO HO / NASA/JPL-Caltech/ASU / AFP

US-space-AEROSPACE-Mars-NASA © HO HO / NASA/JPL-Caltech/ASU / AFP

Voici la zone où Insight devrait atterrir sur Mars.

© HO HO / NASA/JPL-Caltech/ASU / AFP

Quatre minutes et une centaine de kilomètres plus bas, un parachute s’ouvrira automatiquement, freinant brutalement la descente. Puis, une fois largué le bouclier thermique, l’atterrisseur déploiera ses trois jambes et le parachute se détachera. Après une brève séquence en chute libre, la sonde allumera très vite ses douze rétrofusées qui ralentiront à environ 8 km/h la descente de l’engin qui ne pèsera alors plus que 365 kg.

À 20 h 53, près de six minutes après son premier contact avec l’atmosphère, InSight devrait enfin avoir atterri. Mais il faudra encore attendre 21 heures et le premier signal envoyé par la sonde pour être certain qu’elle est intacte et bien d’aplomb sur ses trois pieds. InSight déploiera alors lentement ses panneaux solaires qui alimenteront ses instruments. Il faut dire qu’un programme chargé attend cette sonde, la première lancée pour explorer la structure intérieure de la planète rouge.

Pour en savoir plus, lisez nos articles :

InSight ou le voyage immobile au cœur de Mars

InSight, paré pour l’atterrissage, et après ? (Une interview de Philippe Lognonné)

Voici le déroulé de la soirée événement organisée pour l’occasion à la Cité des sciences de Paris et diffusée ici :

18 h 30 – Film d’ouverture – CNES-IPGP

18 h 35 – Introduction

18 h 40 – Mot du président d’Universcience, Bruno Maquart

18 h 50 – Décrochage au JPL

18 h 55 – Rappel des enjeux de la mission InSight, Francis Rocard

19 h 5 – Détail sur le timing de l’opération (entrée, descente, atterrissage) Aymeric Spiga

19 h 10 – SEIS : à la recherche du cœur de Mars, Philippe Lognonné

19 h 20 – Décrochage au JPL

19 h 30 – Retour sur la conception et construction de SEIS, Annick Sylvestre-Baron (CNES)

19 h 40 – Objectifs scientifques secondaires de la sonde

19 h 50 – Décrochage au JPL

20 heures – Mars, une planète à explorer, Cathy Quantin (ENS Lyon)

20 h 15 – Table ronde avec : Jean Yves Le Gall (CNES), Antoine Petit (CNRS), Franck Poirrier (Sodern), Marc Chaussidon (IPGP)

20 h 30 – Décrochage au JPL

20 h 35 – Volet éducatif de la mission InSight et de l’instrument SEIS

20 h 55 – LANDING ON MARS

21 heures – Premières réactions

21 h 15 – Décrochage au JPL

21 h 20 – Dans le futur : le retour d’échantillons martiens, Violaine Sautter (MNHN)

21 h 30 – Conclusion


Continuer à lire sur le site d’origine

Publicités
Publicités
%d blogueurs aiment cette page :